Márquez chute sur une plaque d'humidité et se déboîte une épaule

Le pilote Honda s'est déboîté l'épaule en retombant mal après avoir perdu le contrôle de sa moto sur une partie humide de la piste.

Márquez chute sur une plaque d'humidité et se déboîte une épaule

Marc Márquez a indiqué qu'une trace d'humidité sur la piste de Jerez avait été à l'origine de sa chute, lundi à la mi-journée. Un accident dans lequel il s'est partiellement luxé l'épaule droite, au point de devoir passer par le centre médical avant de pouvoir reprendre la piste.

Leader de la feuille des temps ce matin après son premier run, réalisé au guidon de la version 2019 de la Honda, le pilote espagnol l'a rapidement troquée pour une moto de 2020. Seulement, alors que plusieurs traces d'humidité persistaient sur les bords du tracé après les récentes pluies, Márquez est passé sur l'une d'elles en élargissant sa trajectoire pour entrer dans l'épingle Lorenzo, située à la fin du tour, et c'est ainsi qu'il est tombé.

"C'était ma faute, j'ai élargi ma trajectoire, mais dans les virages 5, 9 et 13 il y avait beaucoup de traces d'humidité en dehors de la trajectoire, surtout ce matin", explique le pilote. "J'ai élargi, mais je n'allais pas très vite parce que je venais d'avorter mon tour. Puis j'ai touché cette partie humide et j'ai perdu l'avant."

Lire aussi :

Bien que sa chute se soit passée à basse vitesse, il s'est tordu l'épaule droite en atterrissant mal, au point qu'il a été nécessaire de lui faire passer des examens de contrôle au centre médical. "Le problème c'est que je suis arrivé dans le gravier en n'étant pas dans une bonne position et je me suis déboîté l'épaule. C'est la raison pour laquelle j'ai été au centre médical", indique-t-il.

La saison 2018 de Marc Márquez avait été largement perturbée par un déboîtement récurrent de son épaule gauche, ce qui avait fini par requérir une intervention chirurgicale compliquée pendant l'intersaison. C'est cette fois l'épaule droite qui a été touchée dans cette chute, cependant sans que cela ne l'empêche de reprendre la piste par la suite.

Le Champion du monde était également tombé la semaine dernière pendant la première journée des essais de Valence, là aussi au guidon de la Honda 2020, une chute cette fois causée par des soucis de réglages électroniques sur le nouveau moteur. La moto avait été passablement endommagée dans l'accident, alors que le pilote s'était relevé indemne.

Marc Marquez, Repsol Honda Team, après sa chute

Trois motos dans le stand

Malgré cette chute aujourd'hui, Márquez a bouclé 69 tours et signé le sixième meilleur temps. Alors que les prévisions annoncent plus de pluie pour mardi, dernière journée d'essais de l'année, le #93 a récupéré aujourd'hui la Honda 2020 testée la semaine dernière par Cal Crutchlow, qui est venue s'ajouter dans son stand à celle dont il disposait lui-même à Valence et à une RC213V de 2019. Les deux motos de 2020 présentaient principalement des différences de châssis.

Lire aussi :

"J'avais trois motos dans le stand. L'une est la moto actuelle, une autre a la première version du nouveau moteur et un châssis différent", explique-t-il. "C'est là que l'on essaye de comprendre des choses pour avancer, et surtout ici, à Jerez, où le châssis est très important. Les conditions étaient très spéciales parce que le grip était très élevé, mais c'était très critique avec ce froid."

"Pour cette première journée, et étant donné que pour demain la météo ne semble pas parfaite, le HRC a décidé que j'allais tester deux motos [2020] différentes pour la première journée. Pour le deuxième jour, je ne connais pas le programme, mais le programme [d'aujourd'hui] a été provoqué par la météo."

partages
commentaires
Test Jerez, J1 - Viñales au-dessus du lot, Márquez au sol

Article précédent

Test Jerez, J1 - Viñales au-dessus du lot, Márquez au sol

Article suivant

Zarco : le puzzle se met en place pour son arrivée chez Avintia

Zarco : le puzzle se met en place pour son arrivée chez Avintia
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021