MotoGP GP de Catalogne

Márquez doute de ses chances face à Bagnaia et Martín à Barcelone

Entre un circuit qui convient peu à son style et une Ducati version 2023 qui pourrait être plus à la peine qu'ailleurs, Marc Márquez affiche une certaine prudence avant le GP de Catalogne.

Marc Marquez, Gresini Racing

Marc Márquez ne cesse de monter en puissance sur la Ducati. Victime d'une chute provoquée par un souci de frein alors qu'il menait à Austin, il a joué la victoire face à Pecco Bagnaia à Jerez et a réalisé deux spectaculaires remontées jusqu'à la deuxième place derrière Jorge Martín au Mans, après des départs en 13e position. Le circuit de Barcelone le verra-t-il décrocher son 60e succès en MotoGP et le premier sur la Desmosedici ? Comme à son habitude ces derniers mois, Márquez préfère minimiser les attentes.

Le pilote local voit en effet deux difficultés à surmonter pour briller en Catalogne. "C'est l'une des pistes difficiles pour moi, et il semble qu'avec la moto 2024, ils ont progressé dans ces virages longs, mais on va essayer de trouver notre moment [avec la moto 2023], notre voie pour être rapides et pour être au niveau des leaders", a promis Márquez en conférence de presse.

L'octuple Champion du monde apprécie les gros freinages mais Barcelone offre surtout des courbes rapides aux pilotes, et il n'y compte "que" deux succès, en 2014 et 2019. La Ducati pourrait cependant permettre à Márquez de changer d'approche, d'autant plus qu'il pourra se plonger dans les données des sept autres pilotes de la marque, Bagnaia et Martín en tête.

"Ce n'est pas un si bon [circuit pour moi] mais j'ai le plus souvent été le plus rapide chez Honda. Je suis impatient de comprendre comment on peut piloter la Ducati ici. Ce sera intéressant mais l'un de mes points forts dans le pilotage, ce sont [les virages] stop and go ; ici on ne les a pas, c'est plus fluide. Il faudra comprendre les choses, peut-être changer un peu les réglages ou faire de gros efforts dans mon pilotage pour être proche des autres. Ce qui est bien, c'est que j'aurai leurs données pour bien comparer."

Après le GP de France, Márquez a estimé qu'il qu'un petit quelque chose lui faisait défaut pour lutter avec Martín et Bagnaia au championnat, les deux hommes étant capables d'être plus réguliers que lui. "Il me manque la constance de [Martín et Bagnaia]", a-t-il insisté ce jeudi. "Ils sont rapides dans toutes les séances, dans toutes les séances de qualifications, ils sont toujours dans ce top 3 ou ce top 5. Évidemment je suis rapide, évidemment je me sens performant, évidemment à Jerez et au Mans j'étais super proche d'eux mais je dois trouver cette constance. Ce sera un défi important à Montmeló."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Aprilia "pourrait être une bonne option" pour Bastianini
Article suivant Espargaró inspiré par son frère et "soulagé" après l'annonce de sa retraite

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France