Márquez dans le dur sur un circuit peu favorable à Honda

Le pilote espagnol est apparu en dedans samedi à Losail lors de la deuxième journée d'essais, alors que la Honda n'est clairement pas à son avantage sur le tracé qatari.

C'est désormais un constat sans appel, alors que nous avançons dans ces essais de Losail : le circuit qatari n'est pas du goût de la Honda. Après une première journée difficile vendredi, que Marc Márquez et Dani Pedrosa ont terminé respectivement aux 12e et huitième places, les pilotes de la marque à l'aile dorée ont de nouveau éprouvé des difficultés pour tirer leur épingle du jeu dans le désert samedi.

Victime de deux chutes vendredi, Márquez n'a pas vraiment eu plus de réussite hier, alors que l'équipe nippone continue son travail de développement pour tenter de mettre à niveau le système électronique de la RC213V.

L'électronique demeure en effet le point d'achoppement des performances du team, empêchant les pilotes d'exploiter au maximum la puissance moteur disponible. Et sur un tracé aussi roulant et fluide que celui de Losail, cet élément est rédhibitoire pour qui veut y être compétitif.

Mais Honda poursuit sans relâche ses efforts, dans l'espoir de trouver enfin une solution au problème qui affecte ses machines depuis l'an dernier. "Je suis vraiment très content car nous avons travaillé dur aujourd'hui", explique Márquez. "Nous avons fait quelques pas en avant. Nous avons été dans le coup, en train de travailler pour essayer d'ajuster [les détails], notamment au niveau de l'électronique, car pour le moment c'est le point qui nous occasionne le plus de problèmes. Mais pour le reste, nous avons connu, je pense, une très bonne journée."

Honda peu performant sur ce type de tracé

Alors qu'il rivalisait il y a trois semaines avec Maverick Viñales en haut du classement, le triple champion du monde est donc rentré dans le rang au Qatar. La faute à une moto guère adaptée au profil du circuit.

Une situation qui n'est pas nouvelle, alors que l'an passé Honda s'était déjà fait damer le pion lors de la manche inaugurale, non seulement par Yamaha (Jorge Lorenzo s'était imposé), mais aussi par Ducati (Andrea Dovizioso avait devancé Márquez en deuxième position). "Ce circuit est l'un des plus difficiles pour nous, car il présente beaucoup [de phases] d'accélération, beaucoup de vitesse en virage – et il n'y a pas de virages lents", reconnaît ainsi le numéro 93.

Plus que jamais, Viñales reste la référence et l'homme à battre en ce début d'année pour le Champion du monde en titre. Une source de motivation nécessaire, alors que le travail effectué sur ces trois jours servira à n'en pas douter dans deux semaines, pour le coup d'envoi de la saison 2017. "Mais nous travaillons, nous essayons de trouver des solutions pour être plus proches, en particulier de Viñales, car c'est l'homme le plus rapide. Compte tenu du résultat d'aujourd'hui, je pense que nous sommes capables de nous battre pour le podium ici."

Sweat à capuche 93 Marc Marquez
Sweat à capuche 93 Marc Márquez, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Essais au Qatar en mars
Sous-évènement Samedi
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Réactions
Tags essais, honda, marquez, motogp, qatar