MotoGP GP d'Indonésie

Márquez emmené à l'hôpital suite à sa violente chute

Marc Márquez a été victime d'un violent highside en toute fin de warm-up et a été transféré à l'hôpital afin d'effectuer des examens complémentaires. Sa participation à la course est pour le moment incertaine.

Le week-end noir continue pour l'équipe officielle Honda, puisque Marc Márquez a chuté à haute vitesse lors du warm-up. En plus d'une moto complètement détruite, l'Espagnol pourrait s'être blessé. S'il s'est vite relevé malgré la violence de son highside, il a semblé très sonné et les images montrent que son casque a heurté le sol.

Afin d'écarter tout risque de blessure plus profonde, notamment un traumatisme crânien, le team Repsol a indiqué qu'il avait été "emmené à l'hôpital de Mataram pour des examens complémentaires."

Au vu de la violence du choc, les médecins pourraient le déclarer inapte pour la course, mais pour le  moment rien n'a encore été acté. Le #93 dispose encore de deux heures avant un possible verdict négatif, la course se tenant à 8h, heure française.

Cet incident vient s'ajouter à un Grand Prix déjà très compliqué pour le box Honda. Depuis le début, ses pilotes sont en effet en grande difficulté. Dans l'impossibilité de trouver des réglages fonctionnant avec la nouvelle carcasse de pneumatiques apportée par Michelin pour faire face aux hautes températures, Pol Espargaró et Marc Márquez se sont retrouvés loin lors des essais et des qualifications.

Tous deux éliminés de la Q2, ils ont terminé 15e et 16e et comptaient sur le warm-up pour trouver des solutions, avant de tout donner en course pour remonter. Espargaró se montrait sceptique quant à la possibilité de pouvoir aller au bout au vu de l'usure de son pneumatique avant, tandis que Márquez ne cachait pas son intention de prendre des risques, seule solution selon lui pour remonter.

L'octuple Champion du monde avait pour l'heure très peu chuté en connaissant une pré-saison et un premier Grand Prix calmes, mais il avait déclaré hier ne pas pouvoir se montrer "aussi patient" qu'au Qatar, au vu de la configuration de la course. Les dépassements sont en effet difficiles et avec la chaleur de la piste et des motos, les pneus chauffent plus vite, rendant une remontée compliquée.

Difficile pour l'heure de dire si Márquez sera à même d'effectuer cette fameuse remontée. La décision est désormais entre les mains des médecins.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Warm-up - Quartararo leader, violent highside pour Márquez
Article suivant Márquez forfait pour le GP d'Indonésie

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France