Márquez en tête grâce au travail sur ses réglages

Aussi incroyable que cela puisse paraître au regard de son palmarès, Marc Márquez n’a jamais vu l’arrivée d’une course MotoGP à Phillip Island.

Il y eut d’abord l’épisode très particulier de 2013, lorsqu’il s’est vu infliger un drapeau noir. Bridgestone étant en difficulté sur le nouveau bitume de la piste australienne, un arrêt aux stands avait été imposé aux pilotes et Márquez en avait manqué pour un tour la fenêtre obligatoire.

La saison dernière, c’est une chute qui l’a empêché de rallier l’arrivée du Grand Prix d’Australie, alors qu’il venait de fêter son titre sur la manche précédente. Voilà qui fait remonter sa dernière – et unique - victoire sur place à 2010, lorsqu’il courait en 125cc.

Pour ce qui est cette année sa troisième tentative, le pilote espagnol a pris le meilleur départ possible. C’est en effet lui qui occupe la tête de la hiérarchie au terme de ce premier jour d’essais, avec une courte avance sur Jorge Lorenzo. Un résultat qu’il explique par le travail abattu sur les réglages de sa Honda RC213V.

"Une bonne journée dans son ensemble," se félicite Marc Márquez. "La séance de ce matin s’est avérée un peu délicate : il y avait une pluie fine, mais on pouvait quand même être rapide. Cet après-midi, on a beaucoup travaillé sur les réglages de la moto en vue de la course, parce qu’elle sera disputée à un horaire similaire, et je crois qu’on a bien progressé."

"Encore une fois, Jorge est très rapide, mais on travaille bien, j’ai un bon rythme et j’ai pu boucler un bon tour," pointe le pilote espagnol. "Ce qui est important, c’est que les changements appliqués sur le set-up de la moto nous aient permis de progresser."

Récemment blessé à la main, Marc Márquez sait que Phillip Island pourrait lui réserver de mauvaises surprises, aussi s’est-il imposé autant de repos que possible avant de réenfiler les cuirs ce matin. "C’est une piste très physique, avec beaucoup de changements de directions difficiles et rapides," souligne-t-il. Si les points de suture lui ont été enlevés, il continue néanmoins d’utiliser un guidon spécial afin de moins solliciter et stresser sa main.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Essais Libres Vendredi
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags phillip island