Márquez espère "avoir sa chance" face aux Ducati en course

S'il a réussi comme en 2017 à décrocher la pole à Spielberg, l'Espagnol se méfie du rythme de course des Ducati, qui pourraient lui mener la vie dure dimanche après-midi.

Márquez espère "avoir sa chance" face aux Ducati en course
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team, le troisième, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Comme l'an dernier, le magicien Márquez a réussi à signer un tour (deux dans les faits) de passe-passe pour s'adjuger la pole position en Autriche. Un véritable affront fait aux Ducati, à priori largement favorites sur le Red Bull Ring et son profil atypique tout en accélérations et freinages.

On ne peut certes pas affirmer que l'Espagnol a dominé la séance, loin s'en faut avec une marge de seulement deux petits millièmes sur Andrea Dovizioso, mais le fait de voir une Honda prendre le dessus sur les Ducati reste toujours remarquable quand on sait les qualités propres à ces deux machines bien distinctes.

Des progrès notables depuis les EL1

Car s'il avait affiché une bonne pointe de vitesse lors de la première séance disputée sur le sec, les EL1, Márquez avait aussi été relégué à une demi-seconde de Dovizioso justement vendredi matin. Mais un changement apporté sur sa RC213V en fin de séance a fini de donner un coup de fouet à sa machine, qui s'est ensuite avérée redoutable.

"Je suis content parce que durant tout le week-end je me suis senti à l'aise sur la moto", a expliqué le poleman du jour en conférence de presse. "Lors du dernier run lors des EL1 nous avons procédé à un petit changement sur la moto et cela m'a beaucoup aidé, et depuis lors tout a été plus difficile à comprendre parce que les conditions de piste étaient humides ou mixtes, mais ça va."

Avec deux séances d'essais libres qui se sont déroulées sur le mouillé et une course prévue sur le sec, tout le plateau a manqué de temps pour juger des combinaisons de pneus les plus performantes pour dimanche.

Lire aussi :

Il reste le warm-up, une séance qui ne sera donc pas du luxe pour faire des choix qui pourraient bien s'annoncer décisifs, alors que les écarts sont, comme nous l'avons vus, très serrés. Aussi, si le numéro 93 reste incertain quant à la gomme qu'il montera à l'arrière de sa Honda demain, la direction retenue pour l'avant est déjà bien plus précise.

Une stratégie pneus qui reste à affiner

"Concernant le pneu avant, c'est à peu près clair. Si la température ne change pas trop, je vais chausser le médium", annonce-t-il, lui qui a signé son meilleur tour pourtant avec le pneu dur, ce dernier qui pourrait cependant s'avérer être une option trop risquée sur toute la durée d'une course. "Avec le dur, je peux peut-être être un peu plus rapide mais c'est aussi plus dangereux. Et ce n'est pas le moment de se mettre dans des situations dangereuses, je préfère être un peu plus lent mais plus sûr."

Rapide dans l'exercice du tour lancé, des doutes demeurent encore quant à la capacité de l'Espagnol à soutenir la comparaison face aux Ducati dimanche après-midi. Mais en maître tacticien qu'il est, Márquez pourrait se laisser aller à jouer avec l'aspiration, comme il avait su si bien le faire l'an dernier, contestant jusqu'au dernier virage la victoire à Dovizioso.

Lire aussi :

"Bien sûr, j'espère avoir ma chance, et je vais essayer", affirme-t-il sans ambages, même s'il reste conscient que le moindre faux pas pourrait se payer cash alors que la mi-saison vient seulement d'être dépassée. "Mais nous ne pouvons pas oublier notre position au championnat. La mentalité pour demain, c'est juste de prendre le départ et d'être là, d'essayer de comprendre la situation, de bien appréhender le feeling. J'espère arriver dans le dernier tour – et je sais que c'est ce qui va se produire, si on n'arrive pas ensemble ce sera en tout cas très proches – mais j'espère que ce sera dans une autre posture par rapport à l'an dernier."

partages
commentaires
Dovizioso confiant malgré l'inconnue de la course

Article précédent

Dovizioso confiant malgré l'inconnue de la course

Article suivant

Lorenzo : "Nous savions tous que ce serait serré"

Lorenzo : "Nous savions tous que ce serait serré"
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021