Márquez et Pedrosa toujours sur la réserve face au nouveau moteur Honda

partages
commentaires
Márquez et Pedrosa toujours sur la réserve face au nouveau moteur Honda
Par : Léna Buffa
28 nov. 2015 à 12:30

L'équipe officielle Honda a mené une dernière séance d'essais avant la pause hivernale, trois jours intenses visant à bien évaluer les nouveautés conçues par la marque.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

A Jerez cette semaine, Marc Márquez et Dani Pedrosa disposaient à la fois du matériel 2015 et des nouveautés destinées à la saison 2016. Ils ont ainsi pu mener des comparatifs, destinés notamment à juger de façon aussi précise que possible le caractère du nouveau moteur.

Talon d'Achille du HRC cette année, le moteur est au cœur du développement - et des inquiétudes des pilotes. Jugé encore trop agressif, le nouveau bloc parait difficile à interpréter compte tenu de l'utilisation désormais d'un nouveau système électronique, dont les pilotes s'accordent à dire qu'il rend les réactions des motos plus brusques.

"Je n'ai toujours pas les idées claires concernant le moteur, parce qu'on rencontre des soucis sans savoir avec certitude s'ils viennent du moteur ou de l'électronique Magneti Marelli," résume Pedrosa. "En tout cas, on doit travailler avec cette électronique, on doit donc trouver le meilleur compromis. On dispose de beaucoup d'informations, mais il n'est pas évident de voir lequel convient le mieux [entre les deux moteurs]. On a fait deux longs runs avec chacun afin de les comparer au mieux, mais j'ai besoin d'en parler encore avec les techniciens pour définir la direction à prendre."

"Ce furent trois bonnes journées et on a recueilli beaucoup d'informations que l'on va maintenant transmettre au HRC," souligne Márquez, lui aussi toujours circonspect au terme de ces trois jours : "Mon feeling est que le nouveau moteur a un peu plus de potentiel que l'ancien, mais on n'est pas encore au niveau que je voudrais. Je sais qu'Honda va travailler dur pendant l'hiver pour tout améliorer en vue de Sepang."

A noter que Marc Márquez a chuté par deux fois durant la troisième et dernière journée de cette séance. Après un highside au virage n°3, c'est une perte de la roue avant qui l'a envoyé au tapis dans le premier virage, le tout sans qu'il soit blessé.

"Aujourd'hui, j'ai subi deux chutes. D'abord, un gros highside au virage n°3 : je suis entré dans le virage en accélérant et avec une puissance constante, mais la roue arrière est devenue très agressive et j'ai été désarçonné. Heureusement, je m'en suis bien sorti," raconte-t-il. "La deuxième est arrivée alors que je faisais une comparaison de moteur. Il faut être à la limite pour obtenir le meilleur retour d'informations et le point de freinage avec les pneus Michelin peut parfois être imprévisible."

Les données recueillies vont désormais être analysées par les ingénieurs du HRC afin de préparer au mieux la saison à venir. Les pilotes Repsol Honda feront leur retour en piste le 1er février à Sepang, quand prendra fin l'interdiction d'essais imposée aux titulaires pendant les mois de décembre et janvier.

Les chronos (non-officiels) de la séance :

 

Marc Márquez

Dani Pedrosa

 

Chrono

Tours

Chrono

Tours

Jour 1

1'39.92

65

1'40.12

56

Jour 2

1'39.57

58

1'40.10

53

Jour 3

1'39.17

67

1'39.93

77

Prochain article MotoGP
Ducati - Redding très à l'aise et des pilotes officiels satisfaits des essais

Article précédent

Ducati - Redding très à l'aise et des pilotes officiels satisfaits des essais

Article suivant

Laverty opéré, mais de nouvelles blessures découvertes

Laverty opéré, mais de nouvelles blessures découvertes