Feedback "précis" pour un Márquez tourné vers 2020

Le leader du championnat a profité des essais officiels de Misano, cette semaine, pour peaufiner encore un peu plus son bolide en vue de la fin de saison, mais surtout pour poser les bases de ce que sera la RC213V l'année prochaine.

Feedback "précis" pour un Márquez tourné vers 2020

Marc Márquez a, certes, laissé le soin à d'autres de dominer le classement, mais tous savent que le pilote espagnol jouait sur un autre terrain durant le test qui s'est déroulé cette semaine à Misano. Rare occasion de disposer de deux jours de piste pendant l'année, à une date particulièrement importante pour laisser aux ingénieurs un feedback qui alimenteront leurs deux prochains mois de travail avant les premiers essais de l'intersaison, cette séance a été mise à profit par le pilote Honda pour travailler sur bien plus important qu'un chrono à la valeur courte.

Lire aussi :

En plus de ses deux motos classiques, Márquez a reçu jusqu'à deux autres machines dans son stand, dont une en robe noire également testée par Stefan Bradl, le pilote d'essais du HRC. Impossible toutefois de lui faire dire quelles nouveautés recelait l'une ou l'autre des machines, cela restera top secret pour le moment, et pour cause : c'est déjà une probable défense de son titre en 2020 qui se prépare…

"Ça a été assez chargé", explique le leader du championnat auprès du site officiel du MotoGP, "parce que la saison 2019 commence à toucher à sa fin et 2020 débute. On a avant toute chose travaillé pour cette fin de saison et on a aussi testé plusieurs pièces destinées à la fin de 2019 et à 2020."

"Les tests se sont bien passés. Je pense qu'on a travaillé de manière très précise, c'est le plus important", poursuit Márquez. "On cherche toujours à améliorer la moto et les chronos, et puis j'ai eu une première découverte de certaines pièces. On travaille dans la bonne direction. Mes commentaires ont été précis, j'ai plutôt bien senti la moto et c'est le plus important."

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Crutchlow "pas assez rapide"

Alors que Jorge Lorenzo a dû renoncer à ces essais après la première matinée, en proie à des douleurs après les efforts fournis ces derniers jours et une blessure encore en cours de consolidation dans le dos, Cal Crutchlow a comme bien souvent solidement épaulé Marc Márquez et Stefan Bradl dans leur travail de développement. Lui aussi disposait de trois machines et de nouvelles pièces sur lesquelles il reste tout aussi mutique, et il a également mené en parallèle des essais sur sa moto actuelle en vue du Grand Prix qui aura lieu sur ce même circuit dans deux semaines.

Lire aussi :

"On avait beaucoup de choses à essayer sur ce test, y compris un travail à mener pour trouver une bonne base de réglages sur la moto qu'on pourra utiliser dans deux semaines. On avait aussi beaucoup de choses à tester pour le HRC et pour Michelin, ce qui signifie qu'on n'a pas cherché à faire un tour rapide", explique l'Anglais, seulement 21e au classement combiné.

"On a travaillé dur avec le team et avec Honda pour progresser, mais je sens encore qu'il y a plus à gagner. Je ne m'inquiète pas trop de ma position et de mes chronos", affirme-t-il, tout en admettant qu'il s'est trouvé en difficulté "partout". "Pour le moment je suis trop lent, il faut qu'on progresse. Parfois on voit des pilotes être rapides [en tests] et une fois sur le week-end de course ils ne le sont pas du tout. Espérons que ce soit l'inverse [pour nous] car je ne suis pas assez rapide et lors du week-end de course je devrai l'être plus."

Avec Michaël Duforest  

partages
commentaires
Rossi : "J'étais assez pessimiste avant ce test"

Article précédent

Rossi : "J'étais assez pessimiste avant ce test"

Article suivant

Iannone change de chef mécanicien

Iannone change de chef mécanicien
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021