MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
44 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
58 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
86 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
100 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
114 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
128 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
135 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
149 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
156 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
170 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
198 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
205 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
219 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
233 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
254 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
268 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
276 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
282 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
296 jours

Márquez : Les mêmes conditions qu'en EL4 ? On ne peut pas courir

partages
commentaires
Márquez : Les mêmes conditions qu'en EL4 ? On ne peut pas courir
Par :
25 août 2018 à 18:16

Selon le leader du championnat, si les conditions des EL4 devaient se représenter demain à l'heure de la course MotoGP, il serait impossible de maintenir l'épreuve.

La pluie était attendue et il faut dire que, jusqu'à présent, les pilotes MotoGP avaient été plutôt épargnés, mais l'averse qui a douché Silverstone au beau milieu des Essais Libres 4 n'a pas fait dans la demi-mesure. Plusieurs pilotes ont été piégés par l'aquaplaning dans Stowe, virage situé à l'opposé des stands où, ironiquement, la piste était tout juste humide, et Tito Rabat est actuellement hospitalisé, touché à la jambe après avoir été heurté par une moto en perdition.

Or, si des conditions identiques devaient se représenter dimanche, journée pour laquelle les prévisions annoncent justement de fortes précipitations, elles seraient rédhibitoires aux yeux de Marc Márquez. "Je n'aime pas dire cela, parce que j'adore courir, mais si les conditions sont comme lors des EL4, on ne peut pas courir", tranche-t-il.

Lire aussi :

Le pilote espagnol a réussi à éviter la chute pendant cette séance mouvementée, mais il a bien pris conscience du risque lorsqu'il a monté les pneus pluie et il a vite rebroussé chemin vers les stands. "Je suis sorti du stand, et j'ai heureusement coupé les gaz au milieu de la ligne droite. J'ai vu beaucoup d'eau et j'ai coupé les gaz, mais je suis arrivé là très lentement et l'aquaplaning était dingue. Ça n'était que dans trois virages, parce que la pluie est arrivée dans ces virages-là. Sur le reste du circuit, ce n'était que des gouttelettes."

Marc Marquez, Repsol Honda team

Une première décision a été prise par les instances dirigeantes, afin de modifier l'heure de départ de la course MotoGP et ainsi de tenter d'éviter le gros de la pluie redoutée pour dimanche. Mais nul ne peut dire pour l'instant si cela sera suffisant.

"On verra, la direction de course évaluera [la situation] ; d'abord il faut voir les conditions. Mais si c'est comme dans les EL4, ça devient très, très dangereux", juge le pilote Honda. "On espère avoir une course sèche − ça semble impossible, parce que les prévisions annoncent de la pluie −, mais s'il pleut, il faudrait au moins que la quantité d'eau soit correcte… Le problème, ce sont les bosses. L'eau s'infiltre au milieu des bosses, ensuite on a de l'aquaplaning là où on ne s'y attend pas, parce qu'il n'y a pas la même quantité d'eau partout. Là où se trouvent les bosses, il y a beaucoup plus d'eau. C'est le problème pour comprendre la situation."

"Demain les prévisions annoncent beaucoup plus d'eau", craint Márquez, qui refuse toutefois de s'exprimer à la place de la direction de course lorsqu'il lui est demandé s'il souhaiterait que la course soit annulée ou reportée à un autre jour : "Ça n'est pas ma décision. D'abord, il faut voir la situation. Ensuite si c'est comme ça, la direction de course prendra une décision, la meilleure décision pour le championnat. C'est le plus important. Après je ne sais pas, ça n'est pas ma décision. Je ne vais pas pousser pour l'une ou l'autre [des solutions] ; tout m'ira."

Lire aussi :

"La direction de course a beaucoup d'expérience. Loris Capirossi en fait partie et il comprend très bien les choses, il sait si on peut courir ou non. Mais avant de prendre une décision importante, ils informent toujours tous les pilotes. C'est la raison pour laquelle on a la Commission de sécurité et Carmelo [Ezpeleta] fait du très bon travail en ce sens. Si jamais la situation est celle-là, on aura peut-être un briefing ou une réunion, je ne sais pas. Mais je ne veux pas perdre de temps à penser à ça : dans mon esprit, on va courir demain – sous la pluie, mais on va courir."

Article suivant
Dovizioso : Mieux vaut dépenser plus d'argent et éviter ces problèmes

Article précédent

Dovizioso : Mieux vaut dépenser plus d'argent et éviter ces problèmes

Article suivant

Tito Rabat doit être opéré dès aujourd'hui

Tito Rabat doit être opéré dès aujourd'hui
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Qualifications
Lieu Silverstone
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa