Márquez : "Il fallait que j'essaie de gagner à la 1re balle de match"

L'Espagnol a puisé sa motivation dans la volonté de décrocher le titre le plus tôt possible. Bien lui en a pris, puisqu'il est parvenu à ses fins dès Motegi.

Márquez : "Il fallait que j'essaie de gagner à la 1re balle de match"
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team
Podium : le vainqueur et Champion du monde, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

La procrastination n'est sans doute pas le fort de Marc Márquez, et il n'y a qu'à voir la course menée par l'Espagnol au Japon pour s'en convaincre ! L'ibère a en effet remporté son cinquième titre dès la première balle de match qui lui a été offerte à Motegi, après une course pleine d'attaque et d'agressivité.

Une démarche nécessaire selon lui, qui de son propre aveu avait bien conscience après le Grand Prix d'Aragón que le titre ne pouvait plus vraiment lui échapper. "Après Aragón, je sentais que je pouvais atteindre mon objectif", a-t-il admis en conférence de presse. "Mais je n'aime pas ce genre de sensation, et il me fallait trouver une motivation supplémentaire, alors je me suis dit qu'il fallait que j'essaie de gagner à la première balle de match, à Motegi."

Après 2014 et 2016, le numéro 93 vient donc de remporter pour la troisième fois le championnat au Japon (il est d'ailleurs le seul pilote de l'Histoire de la catégorie reine à avoir été titré au pays du soleil levant).

Lire aussi :

Une tactique de course qui a fait mouche

Mais avant de parvenir à ses fins, Márquez a dû remonter depuis la sixième place sur la grille pour venir ensuite se mesurer à Dovizioso. L'Espagnol savait avoir le rythme pour cela, surtout après l'allure affichée lors des précédentes séances.  

"La course s'est déroulée vraiment comme je l'avais imaginé", souligne-t-il. "Hier après les qualifications, j'ai essayé d'analyser, de comprendre, et je savais que le rythme lors des EL4 avait été très bon, et cela a été confirmé lors du warm-up."

Lire aussi :

Le plus dur attendait alors Márquez, qui a bien failli perdre le contrôle de sa machine après sa première attaque, en milieu de course, sur le pilote Ducati. "J'ai essayé de l'attaquer, mais j'ai fait une petite erreur, lorsque je suis sorti dans l'herbe, et Dovi m'a repassé. Il a alors commencé à attaquer fort, et il est reparti en 1'45. J'ai essayé de le suivre, et j'ai de nouveau attaqué avant le dernier tour, en suivant la même stratégie qu'en Thaïlande."

SI la joie d'un cinquième sacre a bien entendu pris le pas sur le déroulé de la course, l'Espagnol s'est montré beau joueur face à son adversaire, regrettant son absence sur le podium, comme cela avait d'ailleurs déjà été le cas l'an dernier à Valence. "Quand j'ai vu Dovi dehors dans le dernier tour, j'étais très content, car je savais que le titre était joué, mais ensuite j'étais aussi déçu car il mérite d'être là [dans le top 3] également."

Le pilote Honda va désormais bénéficier de quelques jours seulement de relâche, avant de remettre le couvert lors de la prochaine manche, en Australie, où il tentera désormais de sécuriser le titre des constructeurs et des équipes pour ses troupes.

Lire aussi :

partages
commentaires
Officiel - Bautista remplace Lorenzo à Phillip Island

Article précédent

Officiel - Bautista remplace Lorenzo à Phillip Island

Article suivant

Sixième, Zarco est "à la limite" de son package

Sixième, Zarco est "à la limite" de son package
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Catégorie Course
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021