Nouveau châssis et nouvelle aéro pour un Márquez positif

Le leader du championnat a reçu d'importantes nouveautés de la part de Honda lors du test de Brno, et notamment un nouveau package aérodynamique qu'il pourrait utiliser dès le week-end prochain.

Nouveau châssis et nouvelle aéro pour un Márquez positif

Après le châssis laboratoire en fibre de carbone reçu lors du test officiel de Jerez, puis la nouvelle version qui lui a été confiée à Barcelone et qu'il a utilisée le week-end dernier à Brno, Marc Márquez disposait lundi d'un troisième modèle de sa RC213V. Jusqu'ici plus à l'aise avec l'ancien modèle, qu'il connaît bien mieux, le pilote espagnol a choisi de ne pas réutiliser la deuxième évolution lundi sachant qu'il disposait déjà des données recueillies pendant le week-end. La troisième évolution qu'il a alors testée se situe selon lui entre les deux autres et lui a apporté de bonnes sensations.

Lire aussi :

"Il est très similaire à la version actuelle. Ils veulent faire des modifications en pensant à l'avenir, mais c'était globalement très similaire", témoigne le pilote Honda, qui a reçu l'aide de Cal Crutchlow, lui aussi ayant trois châssis à évaluer. "Il se situe entre les deux [autres] châssis et mes sensations, ainsi que son caractère, ont été très similaires. Mais le plus important, c'est que dans nos commentaires on a été très précis. Cal et moi avons fait plus ou moins les mêmes commentaires et c'était important parce qu'au final on suit la même direction. […] Pour ce châssis, il s'agissait juste de livrer une première opinion, et c'est tout."

Cette nouvelle évolution venue des ateliers de Honda vise à améliorer notamment le passage de virage, où indéniablement Márquez compense actuellement beaucoup par son style de pilotage. "On essaye de travailler sur ce domaine, de moins stresser le pneu avant, de comprendre pourquoi il faut qu'on incline autant, avec ces 65° que j'ai parfois atteints cette saison. C'est sur ce point que l'on travaille le plus afin de comprendre cela pour l'avenir, car bien entendu si vous arrivez à tourner en gardant la même vitesse, mais en prenant moins de banking, alors le grip est meilleur."

Auteur de 70 tours au cours de cette journée, Marc Márquez a signé le huitième temps, en 1'56"237. "Au final, on a fait plus de tours que ce qu'on avait prévu, mais quoi qu'il en soit on avait beaucoup de choses à faire, notamment car Michelin a apporté deux pneus et on a aussi reçu beaucoup de choses de la part de Honda. Parmi elles, il y avait aussi de nouvelles pièces aérodynamiques, différentes choses sur la moto. Il y avait des choses intéressantes, que l'on utilisera dès la prochaine course. Mis à part ça, on va continuer à travailler dans la même direction, car c'est la bonne."

Lire aussi :

Ce qu'il pourrait utiliser dès la prochaine course, cette semaine en Autriche, c'est un nouveau package aéro, qui lui a donné pleine satisfaction en piste. Si les analyses des ingénieurs confirment l'amélioration qu'il représente, il pourra être homologué et immédiatement être utilisé en compétition. "Ça a semblé être quelque chose de très, très positif. Maintenant il faut qu'ils mènent des analyses en profondeur, mais les sensations étaient bonnes et j'ai continué à l'utiliser afin de mieux comprendre. On a encore un joker pour homologuer un autre package aéro, comme l'a déjà fait Ducati. Maintenant ils vont analyser et peut-être qu'on l'homologuera en Autriche, mais ça n'est pas sûr à 100%", indique le pilote espagnol.

partages
commentaires
1er test du moteur 2020 : les pilotes Yamaha en veulent plus

Article précédent

1er test du moteur 2020 : les pilotes Yamaha en veulent plus

Article suivant

Entre le carbone et l'alu, le cœur de Quartararo balance

Entre le carbone et l'alu, le cœur de Quartararo balance
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021