MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
41 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
55 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
83 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
97 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
111 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
132 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
146 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
153 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
167 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
195 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
202 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
216 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
230 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
251 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
265 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
279 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
293 jours

Márquez, de l'hôpital au sommet du podium !

partages
commentaires
Márquez, de l'hôpital au sommet du podium !
Par :
6 oct. 2019 à 10:11

Marc Márquez a remporté le Grand Prix de Thaïlande ce dimanche, s'adjugeant par la même occasion un huitième titre de Champion du monde, 48h après avoir dû passer par l'hôpital suite à une chute en EL1.

Brièvement hospitalisé pour des examens vendredi matin, Marc Márquez n'a laissé le soin à personne d'autre d'apposer son nom dans la liste des vainqueurs du Grand Prix de Thaïlande ce dimanche. L'Espagnol est sorti victorieux d'un nouveau duel de très haute volée face au Français Fabio Quartararo, sur qui il a pris le dessus dans le dernier tour.

Deuxième pendant la quasi totalité de l'épreuve, Marc Márquez a d'abord regardé l'écart qu'il creusait avec Andrea Dovizioso, seul homme pouvant le priver de titre, avant de porter son attention sur son rival français. Alors que Quartararo s'échappait très légèrement en début de course, Márquez a pu revenir et gérer la deuxième moitié de l'épreuve, avant de répéter puis d'effectuer son dépassement décisif.

Lire aussi :

"C'était une course difficile, mais j'ai déjà dit jeudi que ma stratégie et ma mentalité seraient les mêmes que pour une course normale, et c'est ce que j'ai fait. Dès la conférence de presse, j'ai répété que j'allais essayé de me battre pour la victoire, et c'est ce que j'ai fait. J'ai vu dès les tours 5 et 6 que nous mettions un écart avec Dovi, mais j'ai ensuite vu que Fabio était incroyablement rapide. Il pilotait très bien, surtout sur les dix premiers tours, j'avais beaucoup de mal avec le pneu avant. Mais je l'ai rattrapé dans les dix derniers tours."

"Ensuite, j'ai essayé de contrôler un peu d'une meilleure façon. Je le suivais et je me suis dit que j'allais tenter dans le dernier tour, sinon il n'y aurait eu aucune chance. C'était pareil qu'à Misano. J'ai essayé à trois tours de la fin pour voir si c'était possible et je l'ai vu. C'est ce que j'ai fait au dernier tour, et il a essayé dans le dernier virage. Fabio est de plus en plus fort, il sera un grand adversaire pour le championnat l'an prochain mais pour le moment nous sommes là, et nous nous battons avec lui."

Alors qu'à Misano, pour leur premier duel, les deux hommes sont restés très proches durant toute l'épreuve, Fabio Quartararo a réussi à prendre près d'une seconde d'avance sur le numéro 93. Un instant où Márquez a pu imaginer que tout était fini. C'est alors qu'il trouvait son rythme pour finalement rattraper le pilote Yamaha ! Il fallait toutefois conserver son calme après plusieurs tours à la limite...

"À un moment de la course, quand j'étais à presque une seconde, je me suis dit que s'il ne ralentissait pas, ça serait impossible. Mais c'est là que j'ai fait mon tour le plus rapide. Donc je me suis dit que j'allais attaquer deux tours et si je le faisais, je pouvais gagner la course. Maintenant je me suis dit qu'il fallait que je me calme car j'étais à la limite à l'avant."

Lire aussi :

Le désormais octuple Champion du monde en a profité pour saluer une nouvelle fois Fabio Quartararo, qui n'a cessé de l'impressionner toute cette saison. Pour Márquez, c'est clairement le pilote français qui fait la différence sur une Yamaha qui continue d'accuser le coup en ligne droite, comme on l'a vu dans les derniers tours de ce Grand Prix de Thaïlande.

"Je l'ai déjà dit il y a plusieurs courses, Fabio est un des prétendants pour l'an prochain. Il pilote très bien la Yamaha, il utilise toute la piste tout le temps, il trouve le moyen de garder une grande vitesse en virage. Il fait la différence. Aujourd'hui nous avons profité de notre moteur sur les deux longues lignes droites, mais dans les secteurs 3 et 4 il était beaucoup plus rapide. Quand tu as du couple, tu perds du grip, et quand tu as du grip, tu perds du couple. C'est un compromis, et nous l'avons géré de la meilleure façon cette saison car j'étais le pilote le plus constant cette année."

Article suivant
Quartararo trouvera le sommeil avant le Japon : il a tout tenté !

Article précédent

Quartararo trouvera le sommeil avant le Japon : il a tout tenté !

Article suivant

Viñales "heureux et positif" grâce à un nouveau podium

Viñales "heureux et positif" grâce à un nouveau podium
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Catégorie Course
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest