MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
12 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
18 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
31 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
38 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
46 jours
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
74 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
81 jours
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
95 jours
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
102 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
109 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
123 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
130 jours

Márquez incapable de "soulever un verre d'eau" il y a deux semaines

partages
commentaires
Márquez incapable de "soulever un verre d'eau" il y a deux semaines
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
22 janv. 2020 à 15:00

Dans deux semaines, le pilote Honda sera en route pour la Malaisie afin de prendre part aux premiers essais de l'année. D'ici-là, il espère avoir pu reprendre le guidon d'une moto à l'entraînement.

Marc Márquez a fait ce mercredi sa première apparition publique officielle depuis son opération de l'épaule droite, réalisée au mois de novembre. Après une pause hivernale intégralement dédiée au repos et à la récupération de cette intervention, le Champion du monde en titre a expliqué en marge de l'inauguration d'une exposition à Cervera, en Espagne, que retrouver son niveau physique s'avérait beaucoup plus compliqué que prévu.

Le pilote Honda est pourtant coutumier de ce type d'opération, lui qui a déjà été opéré l'an dernier du côté gauche, pour soigner un mal similaire, son épaule ayant tendance à se déboîter trop facilement après avoir été affaiblie dans une série de chutes. Cette année, l'intervention a cette fois été planifiée en prévention d'une dégradation comparable de l'épaule droite et elle a été réalisée un peu plus tôt, et pourtant les délais de récupération ont été allongés. Alors que la reprise est fixée dans un peu plus de deux semaines avec le test de Sepang, Márquez n'a toujours pas repris le guidon d'une moto depuis la fin des essais de Jerez le 26 novembre. Il espère pouvoir le faire avant de se rendre en Malaisie, sinon "cela ne servira pas à grand-chose de faire ces essais", estime-t-il.

Lire aussi :

"L'opération semblait a priori plus simple, mais le temps de récupération ne l'était pas. C'est la raison pour laquelle nous avons avancé la date de l'opération autant que possible, en donnant la priorité à ma récupération", explique-t-il. "Tout semblait plus simple, mais la récupération se révèle plus complexe, avec quelques difficultés. L'année dernière, j'avais été très juste pour les tests et cette année ce sera comparable. Ces deux dernières semaines j'ai progressé, mais avant l'Épiphanie [le 6 janvier] je n'étais pas du tout optimiste."

Cette semaine, Marc Márquez a dévoilé sur les réseaux sociaux une vidéo impressionnante qui permet de comparer la masse musculaire de chacune de ses deux épaules et de prendre la mesure de la perte subie en ce sens sur l'épaule droite. "Je fais deux heures de rééducation le matin et deux autres l'après-midi", précise-t-il. "Je dédie presque toute la journée à mon corps, pour l'améliorer en vue du test de Sepang, mais en gardant toujours en tête que la première course est au Qatar en mars et que les délais doivent être respectés."

 

"La récupération n'a pas été plus intense que l'année dernière, elle a été moins douloureuse mais plus difficile. On m'avait averti que lorsque l'on ouvre l'épaule, il y a beaucoup de nerfs et de muscles et que l'on peut toucher quelque chose qui pourrait affecter certains muscles très importants pour la mobilité et la force de l'épaule, et c'est ce sur quoi nous travaillons. Jusqu'à il y a deux semaines, je n'avais aucune force et je ne pouvais même pas soulever un verre d'eau. Mais ces derniers jours, le nerf a commencé à être stimulé et ça s'est beaucoup amélioré."

Une aubaine pour ses adversaires ?

Affaibli physiquement pour le moment, Márquez pourrait se trouver en difficulté s'il entame la saison avant d'être à nouveau en pleine possession de ses moyens, car il devra assurément faire face aux attaques de ses adversaires, qui tenteront d'en profiter. Mais le défenseur du titre n'a pas l'intention de se chercher d'excuses et il promet qu'il retrouvera toute sa combativité dès que son physique le lui permettra.

"Il est difficile pour le moment de savoir quel genre de saison nous aurons, mais quoi qu'il en soit l'épaule ne va me priver de rien", assure-t-il. "L'année dernière j'ai géré les essais pendant les trois ou quatre premières courses, mais j'espère que cette année j'irai mieux et que je pourrai aller à fond dès la première course. Ce sera une saison disputée. Gagner le titre a semblé facile l'année dernière, mais ça ne l'était pas et cette année mes adversaires vont sûrement progresser."

Lire aussi:

Voilà donc deux années consécutives que le pilote Honda doit renoncer à ses vacances pour se dédier à une opération importante et à une longue récupération. Pas simple lorsque l'on sort d'un championnat intense, et la déception était d’ailleurs évidente en novembre dernier lorsqu'il a réalisé qu'il devait une nouvelle fois renoncer à la pause qu'il attendait avec tant d'impatience. Mais sa force de caractère a vite repris le dessus.

"C'est précisément l'une des questions qu'a soulevées Alberto Puig quand on a parlé d'opérer mon épaule droite en novembre", admet-il. "Alberto analyse tout et lorsque nous avons rencontré les médecins, l'une des questions qu'il m'a posées a été de savoir si j'étais psychologiquement prêt à passer un autre hiver comme celui-ci. Si je veux réaliser mes rêves, c'est là que je touche aux sacrifices, aux priorités, et même si j'avais organisé mes vacances, j'ai dû tout annuler, car le sacrifice est la seule façon de continuer à me battre pour les titres."

Article suivant
Yamaha veut une moto 2020 qui facilite les bagarres

Article précédent

Yamaha veut une moto 2020 qui facilite les bagarres

Article suivant

Max Biaggi : un test MotoGP avec Aprilia n'a "jamais été planifié"

Max Biaggi : un test MotoGP avec Aprilia n'a "jamais été planifié"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Germán Garcia Casanova