EL3 - Márquez sauvé des eaux, Zarco et Bautista tentent de s'amarrer

Le pilote Honda a préservé sa domination en Argentine en prenant tout le monde de vitesse, au terme d'une séance marquée par l'arrivée de la pluie.

EL3 - Márquez sauvé des eaux, Zarco et Bautista tentent de s'amarrer
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Karel Abraham, Angel Nieto Team
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini

Avant même le début de cette troisième séance d'essais libres, les 14 pilotes situés au-delà du top 10 à l'issue de la première journée ont su à quoi s'en tenir : il allait leur falloir en passer par la Q1 aujourd'hui pour espérer progresser dans la hiérarchie de la grille.

La faute à une piste rendue humide par la pluie qui s'est abattue avant la tenue des EL3, et qui avait déjà perturbé le roulage du Moto2 et Moto3 quelques instants plus tôt.

Dès lors, il a bien fallu prendre un temps soit peu la piste, et tenter de rentabiliser ces 45 nouvelles minutes de roulage. Dans l'attente d'une course possiblement disputée demain sur le mouillé, c'est donc à un test grandeur nature que se sont livrés les pilotes, ce afin de ne pas être pris au dépourvu demain si les intempéries confirment être de la partie.

Première séance pluie depuis Sepang

Et pour cette première séance cataloguée "pluie" depuis la Malaisie l'an dernier, c'est de nouveau Marc Márquez qui a pris les devants dès les premiers tours de roues. Car s'il est une des rares constantes ce week-end en Argentine, c'est bien le niveau de performance du Champion en titre, qui se maintient en tête de la feuille des temps quelles que soient les conditions en piste, cette fois-ci avec une solution pneumatique panachée avec le soft pluie à l'avant, et le medium pluie à l'arrière.

Mais après un quart d'heure de roulage, c'est Dovizioso qui est sorti du bois pour venir déloger le numéro 93 de son piédestal. L'Italien, qui fait partie des pilotes contraints de participer à la Q1 plus tard dans la journée, peut au moins se consoler avec un très bon rythme dans des conditions humides, qui pourrait d'ailleurs faire mouche en cas de nouvelles ondées demain en course.

Le pilote Ducati n'est pas le seul à avoir vu son rythme progresser sur le mouillé, Karel Abraham se rappelant lui aussi au bon souvenir de tous en réalisant une percée dans le top 10, au même titre qu'un Hafizh Syahrin décidément toujours là quand on ne l'attend pas en ce début de saison.

Le Malaisien a même poussé son avantage à l'entrée du dernier quart d'heure en claquant le meilleur temps provisoire, juste avant de se faire reprendre par son coéquipier Johann Zarco. Une allure plus qu'intéressante chez Tech3, même si Márquez a par la suite devancé les deux hommes.

Mais les détenteurs du temps de référence n'ont par la suite pas cessé de se succéder, Dovizioso refaisant son apparition en tête, avant qu'un autre pilote Ducati, Danilo Petrucci, ne fasse un passage éclair à la première place.

Six dixièmes d'avance pour Márquez 

Beaucoup de travail pour finalement voir Márquez obtenir le dernier mot avec un dernier chrono de 1'48"896, soit… plus de six dixièmes de mieux que Johann Zarco, qui termine cette séance avec le deuxième temps.

Álvaro Bautista complète le trio de tête après une dernière charge de premier choix. Un résultat très encourageant pour celui qui avait décroché la quatrième place l'an passé sur le circuit de Termas de Río Hondo, et qui n'a pas débuté ce week-end au mieux de sa forme, malade, et qui a même été contraint de faire un passage par la Clinica Mobile.

C'est d'ailleurs un excellent résultat d'ensemble dont nous ont gratifié les pilotes de l'Ángel Nieto Team, Abraham venant coiffer la quatrième place au terme de la séance, devant Petrucci.

Derrière, on retrouve Cal Crutchlow, toujours dans le coup même sous la pluie, alors que KTM semble connaître un léger mieux dans ces conditions avec un Pol Espargaró détenteur du septième temps final.

L'Espagnol devance un Syahrin très en vue sur le mouillé, alors que Dovizioso et Dani Pedrosa complète le top 10. Valentino Rossi, lui, n'a pas réussi à pénétrer dans cette zone, les Yamaha semblant en difficulté dans ces conditions humides – Viñales n'est que 13e.

Les Suzuki ne se sont elles non plus pas montrées sous leur meilleur jour, Andrea Iannone figurant au 12e rang, là où Alex Rins est un lointain 19e dans le classement. Les Aprilia sont elles aussi en retrait avec Aleix Espargaró et Scott Redding respectivement 14 et 15e, alors que les galères continuent d'accabler Jorge Lorenzo, seulement 16e à l'issue de cette séance.

Les pilotes ont à présent rendez-vous à 19h30, heure française, pour 30 nouvelles minutes d'essais libres, les dernières du week-end, avant la tenue des qualifications dans la foulée.

 Grand Prix d'Argentine - Essais Libres 3

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 spain Marc Márquez   Honda RC213V 14 1'48.896 
2 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 21 0.607
3 spain Álvaro Bautista   Ducati GP17 20 0.932
4 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP16 15 0.996
5 italy Danilo Petrucci   Ducati GP18 15 1.052
6 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 13 1.253
7 spain Pol Espargaró   KTM RC16 15 1.349
8 malaysia Hafizh Syahrin   Yamaha YZR-M1 18 1.365
9 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP18 17 1.500
10 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 16 1.567
11 italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 19 1.749
12 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 17 1.783
13 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 17 1.789
14 spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 14 1.851
15 united_kingdom Scott Redding   Aprilia RS-GP 12 2.076
16 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP18 18 2.105
17 spain Tito Rabat   Ducati GP17 20 2.155
18 italy Franco Morbidelli   Honda RC213V 19 2.274
19 spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 17 2.301
20 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 13 2.400
21 japan Takaaki Nakagami   Honda RC213V 20 2.740
22 switzerland Thomas Lüthi   Honda RC213V 17 3.456
23 belgium Xavier Siméon   Ducati GP16 18 3.566
24 australia Jack Miller   Ducati GP17 6 3.752

partages
commentaires
Surprenant troisième, Rabat se concentre déjà sur les qualifications

Article précédent

Surprenant troisième, Rabat se concentre déjà sur les qualifications

Article suivant

EL4 - Márquez atomise la concurrence sur le mouillé !

EL4 - Márquez atomise la concurrence sur le mouillé !
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021