MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Márquez Champion du monde après sa "meilleure saison"

partages
commentaires
Márquez Champion du monde après sa "meilleure saison"
Par :
6 oct. 2019 à 13:43

Marc Márquez ne le cache pas, l'exercice 2019, qu'il va terminer avec un huitième titre de Champion du monde, le sixième en MotoGP, était sa saison la plus aboutie en catégorie reine.

Quatre courses avant la fin de la saison 2019 de MotoGP, nous connaissons déjà le nom du Champion du monde de la catégorie, Marc Márquez. Le pilote espagnol a toujours plus réécrit les records de la discipline tout au long de la saison, et a remporté le titre en s'imposant lors du Grand Prix de Thaïlande, à Buriram.

Bien qu'il avait annoncé en préambule de ce week-end thaïlandais vouloir aborder l'épreuve comme toutes les autres au calendrier, la perspective du titre change forcément la perception ! Márquez est parvenu à rester concentré malgré une grosse chute vendredi matin, et a prévalu au cours d'une bataille titanesque contre Fabio Quartararo. De quoi lui donner une motivation supplémentaire pour s'imposer plutôt qu'assurer le titre.

Lire aussi :

"Je suis très content car quand on a un grand avantage comme ça, on commence à réaliser que le titre est très proche. Mais ensuite, il faut trouver une motivation supplémentaire. La motivation supplémentaire, c'était de gagner le titre comme ça, après une belle course, avec une belle victoire et c'est ce qui s'est passé, Fabio a fait une course formidable. Je n'ai rien lâché, en milieu de course on avait l'impression qu'il s'échappait et j'ai attaqué, c'était vraiment super de piloter la moto et de passer la ligne d'arrivée. Je n'ai pas pensé une seule fois au championnat, mais dès que j'ai passé la ligne d'arrivée et que j'ai vu toute l'équipe Repsol Honda, j'étais content. Les rêves deviennent réalité, il est temps de profiter de cette belle victoire", a-t-il expliqué au site officiel du MotoGP.

Alors que certains imaginaient que Honda aurait préféré voir son pilote sacré au Japon, comme ce fut le cas l'an dernier, Márquez a converti cette première balle de match. Comme il l'a confirmé en conférence de presse, les patrons de la marque nippone étaient tout à fait preneurs d'un titre en Thaïlande, et le Japon sera le début du reste de la lutte pour les deux titres encore à attribuer, celui des équipes et celui des constructeurs.

"Bien sûr, à Motegi on va essayer d'en profiter avec tout le staff japonais, c'est le moment. Certaines personnes me disaient que Honda voulait peut-être que je gagne le titre là-bas, mais hier j'ai eu un message du patron qui m'a dit d'essayer de le faire ici ! Donc je lui ai répondu 'super, pas de pression, merci !' (rires) C'est ce que j'ai fait, maintenant il faut en profiter, mais n'oubliez pas que j'ai de l'ambition, et l'un des buts est d'essayer de se battre pour la triple couronne. Nous sommes très bien au classement constructeurs, sur celui des teams nous ne sommes pas loin, 19 points derrière Ducati seulement. Nous allons essayer, ça sera difficile mais nous essayons de finir la saison de la meilleure des façons."

Avec neuf victoires et 14 podiums en 15 courses disputées pour le moment, la saison 2019 de Marc Márquez ne rivalise pas tout à fait avec son exercice 2014 en termes de chiffres. Cette année-là, il avait en effet écœuré la concurrence en s'adjugeant les dix premiers succès de la saison, avant d'en ajouter trois autres. Mais l'Espagnol est prompt à rappeler que le MotoGP a fortement changé depuis, et que cette saison est pour lui sa meilleure.

"C'est ma meilleure saison en MotoGP. En 2014 j'ai gagné 13 courses certes, mais le niveau des motos était très différent. Nous sommes dans une catégorie très concurrentielle maintenant, avec quatre constructeurs qui peuvent jouer la victoire en course. Nous avons été très constants, et nous nous sommes concentrés énormément sur nos points faibles, en survivant très bien sur des circuits difficiles."

Lire aussi :

S'il peut maintenant se relaxer avec le sentiment du travail accompli, l'Espagnol a tenu à rappeler que ça n'a pas été aussi simple que les apparences peuvent le laisser penser : "Maintenant, l'heure est venue de profiter bien sûr, mais si on regarde juste l'avance [au championnat], c'est simple de dire que l'année a été facile. Mais croyez-moi, gérer la pression, gérer le fait que tout le monde attend ta chute, et veut te battre, ça n'est pas simple. Je veux remercier toute l'équipe car pour un pilote c'est facile de garder une ambition, mais pour une équipe composée de beaucoup de gens, ce n'est pas simple de garder la même mentalité et la même concentration. Ils parviennent à le faire, et c'est l'une des choses les plus importantes."

Il est aussi bon de rappeler que le numéro 93 a débuté la saison diminué, après une opération à l'épaule à l'intersaison précédente. On se souvient notamment des images de Márquez au sol après une tape amicale de Scott Redding pour le féliciter de son septième titre... Revenir de cette blessure a pris du temps, et ce n'est qu'au mois de mars que l'octuple Champion du monde s'est su à 100%, sans même rouler sur sa machine de course.

"C'était un hiver difficile. Peut-être que le plus dur était de 2011 à 2012, quand j'ai débuté la saison sans tests de pré-saison parce que j'avais des problèmes de vision. Mais cet hiver était très difficile. Je me sens pas mal depuis les tests de Malaisie. Mais là-bas je savais que ça allait prendre encore un peu de temps. Les médecins me disaient trois ou quatre mois, et je ne les ai pas cru, je me suis dit que j'allais être prêt en un mois. C'était de plus en plus lent ensuite. Je m'entraîne beaucoup en motocross, et j'ai commencé à rouler là-dessus en mars. C'est là que je me suis senti à 100%. Avant, je ne l'étais pas, mais je pouvais bien gérer."

Article suivant
Viñales "heureux et positif" grâce à un nouveau podium

Article précédent

Viñales "heureux et positif" grâce à un nouveau podium

Article suivant

Marc Márquez, Champion titré le plus tôt depuis 2005

Marc Márquez, Champion titré le plus tôt depuis 2005
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Catégorie Course
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest