Márquez : "C'est le moment de souffrir et de revenir à la vie d'athlète"

Après six semaines d'immobilisation, Marc Márquez peut enfin entamer une rééducation qui, il le sait, sera longue et compliquée avant de retrouver son niveau, l'objectif étant de préserver au maximum son bras droit.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Six semaines après sa quatrième opération du bras droit, réalisée aux États-Unis, Marc Márquez a reçu le feu vert des médecins pour entamer sa rééducation. Immobilisé depuis et contraint au repos, il sait qu'il va lui falloir du temps pour retrouver sa forme physique, mais la priorité va bien entendu à la consolidation définitive de cet humérus qui lui pose tant de soucis depuis deux ans.

"J'ai encore un long chemin à parcourir. J'ai du mal à bouger le bras, à manger avec. Les médecins m'ont envoyé un planning hebdomadaire que je dois suivre. Le plus important, c'est de récupérer la mobilité et, petit à petit, introduire des routines comme la natation et l'entraînement en salle", a-t-il expliqué dans un live organisé par Repsol sur les réseaux sociaux.

L'objectif de l'octuple Champion du monde est évidemment d'effectuer son grand retour en MotoGP afin de retrouver les podiums et la victoire, qu'il n'a pas été en mesure d'obtenir cette saison avant son forfait. "C'est maintenant le moment de souffrir et de revenir, pas à pas, à la vie d'athlète", a-t-il ajouté.

Sa date de retour n'est pour le moment pas connue, mais devrait pouvoir se dessiner dans six semaines, lorsqu'il effectuera son second contrôle auprès des médecins. Dès lors, il aura une idée plus précise de sa guérison et Honda pourra se préparer en conséquence. Le constructeur espère que le #93 sera en mesure d'essayer les nouveautés qu'il souhaite apporter lors du test réalisé à Misano au lendemain du Grand Prix le 6 septembre, son avis étant crucial dans le développement de la RC213V.

Il devrait toutefois être présent dans le paddock à la reprise du championnat début août afin de suivre son équipe au plus près malgré son absence. En attendant, Márquez va devoir s'entraîner progressivement pour revenir à la forme nécessaire pour piloter une MotoGP.

"Dans quelques heures je ferai ma première séance de physiothérapie", a-t-il déclaré. "Je n'ai même pas pu m'entraîner [jusqu'à présent] et je dois maintenant commencer à faire travailler mes muscles. Ces jours-ci, je pouvais commencer à bouger le bras dans l'eau, mais doucement. Si je force trop, ça peut facilement me faire [régresser]."

Avec Oriol Puigdemont

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent LCR confirme Álex Rins pour la saison 2023
Article suivant Espargaró a offert à Viñales "la seconde opportunité" de sa carrière

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France