"Pas les meilleures qualifications" de Márquez, cinquième

On l'attendait en première ligne, Marc Márquez s'élancera finalement de la cinquième place de la grille de départ du Grand Prix d'Espagne, à Jerez.

"Pas les meilleures qualifications" de Márquez, cinquième
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

"Oui bien sûr, je m'attendais à mieux, l'objectif était d'essayer de nous battre pour la pole position", explique le Champion du monde en titre sans détour, après une séance qualificative où il n'a pas semblé aussi impérial qu'à son habitude.

Si on peut toutefois compter sur un pilote pour voir les points positifs d'une (relative) contre-performance, c'est bien Marc Márquez, qui se satisfait du rythme global montré depuis le début de ce week-end andalou, lui qui a réalisé la meilleure performance aux temps combinés des trois premières séances d'essais libres.

"D'un côté je suis content parce que le rythme était bon, je me sens bien avec la moto, et il sera plus important de bien choisir le pneu arrière [pour la course], pour l'avant on prendra le dur. D'un autre côté, ce n'étaient pas mes meilleures qualifications."

Le pilote Honda a expliqué cela par des erreurs lors du premier tour dans chacun de ses deux runs, disputés à chaque fois avec un pneu hard à l'avant et un tendre à l'arrière. L'Espagnol a en effet réalisé trois de ses meilleurs secteurs lors de sa première boucle en pneus neufs, mais n'a jamais réussi à mettre l'ensemble du tour bout à bout pour extraire la performance maximale.

"Le vrai potentiel du pneu était sur le premier tour et avec les deux pneus j'ai fait de grosses erreurs au premier tour et j'ai perdu beaucoup de dixièmes. Cal a eu la bonne stratégie aujourd'hui, et j'ai pensé à faire la même mais ce n'était pas possible car la deuxième moto avait des réglages différents", ajoute Márquez en évoquant le poleman Cal Crutchlow, qui a effectué trois runs courts cet après-midi.

Pour la course de dimanche, en plus du pneu arrière à choisir, il faut également définir la stratégie à utiliser du côté de Marc Márquez. L'Espagnol semble privilégier la rapidité en fin de course, et cela demandera quelques ajustements sur son style de pilotage.

"Le style de pilotage ici et la moto changent beaucoup quand vous avez des pneus neufs ou des pneus usés. Il faut comprendre cela, est-ce qu'on sacrifie un peu [la vitesse] avec les pneus neufs pour être mieux en pneus usés, ou l'inverse ? Avec les pneus usés, si vous êtes rapide et constant, c'est le plus important pour la course."

Dernier point à définir pour le pilote Honda officiel, l'utilisation ou non du bras oscillant en carbone de la marque de Tokyo. Les avantages de cette nouvelle pièce sont variables d'une piste à l'autre, mais il semblerait que du côté de Jerez de la Frontera, ce soit un atout dans la manche de l'écurie Repsol Honda.

"Sur ce circuit, on ne sent pas une grande différence mais on dirait qu'on a un peu plus de grip avec les pneus usés [avec le bras oscillant en carbone]. Cet après-midi j'ai utilisé le bras oscillant en carbone car il donne un tout petit peu plus de grip, mais c'est une différence infime. Sur les temps au tour, c'est très petit."

partages
commentaires
Zarco, en première ligne : "Nous battre pour la victoire ou le podium"

Article précédent

Zarco, en première ligne : "Nous battre pour la victoire ou le podium"

Article suivant

Iannone : Suzuki "très proche du sommet tout le week-end"

Iannone : Suzuki "très proche du sommet tout le week-end"
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021