Márquez prêt à se rattraper après l'erreur de Phillip Island

Marc Márquez se présente en Malaisie avec pour objectif clair de se rattraper de l'erreur commise dimanche en Australie, lorsqu'il a laissé filer la victoire qui lui était promise en cherchant à trop attaquer.

Sacré au Japon, au début de la tournée outremer, le pilote espagnol n'en conserve pas moins une farouche volonté de continuer à sabrer le champagne à chaque occasion qui se présentera à lui sur cette fin de saison. Il doit également penser aux deux autres championnats, ceux qui consacrent les constructeurs et les équipes, et dans lesquels Honda poursuit sa quête.

"Phillip Island a été un week-end très difficile, avec la météo et tout cela. En course, sur le sec, je me suis d'emblée senti fort mais j'ai fait une faute et je suis tombé", assume Márquez. "Quand vous devenez champion, vous gagnez fortement en confiance", souligne-t-il. "Quand vous avez trop confiance, vous essayez parfois quelque chose que vous n'essaieriez jamais dans une autre situation. À Phillip Island, la confiance était là et je crois que c'est normal, par contre j'ai fait la même erreur qu'en 2014, c'est donc une chose à laquelle je dois faire attention."

"Quand je suis arrivé au stand, j'étais déçu, bien sûr, parce qu'on se bat pour le championnat Constructeurs et pour le championnat Teams où l'on est en bagarre contre Yamaha. Or, on sait que Dani [Pedrosa] nous manque pour ce championnat parce qu'il marque toujours beaucoup de points. On va essayer parce que c'est important pour le team et pour Honda", assure le pilote espagnol, sachant que Repsol Honda ne compte plus que 21 points d'avance sur le team officiel Yamaha, dans un classement qui met en jeu jusqu'à 45 points par course.

"Au minimum terminer la course"

Pour se rattraper, place désormais à Sepang, un circuit sur lequel Marc Márquez compte deux victoires, toutes deux acquises en s'élançant de la pole position - l'une en 125cc et l'autre en MotoGP, il y a deux ans. "Ici, on va essayer d'attaquer dès le départ tout en changeant le résultat dimanche parce que j'aimerais au minimum terminer la course, si possible monter sur le podium et pourquoi pas me battre pour la victoire", prévient-il.

"Hier, j'ai passé la journée à l'hôtel parce que j'étais malade. Aujourd'hui, je me sens déjà mieux et je suis prêt à commencer le week-end", promet le pilote espagnol. "On va voir comment est le nouvel asphalte, ainsi que la piste parce que le tracé est le même mais la courbure des virages a un peu changé", précise-t-il, lui qui n'a plus roulé à Sepang depuis les essais de février, disputés avant ces travaux et alors qu'Honda était en plein marasme.

"Quand Cal [Crutchlow] est venu ici, il a dit que le grip n'était pas très bon parce qu'il n'y avait que deux ou trois motos en piste, alors on verra bien quelle sera l'adhérence. On va voir aussi comment sera l'usure des pneus, parce que normalement quand on a un nouveau bitume c'est toujours un point d'interrogation supplémentaire."

"On va essayer au moins d'améliorer le résultat de la pré-saison, parce qu'on avait eu beaucoup de mal. On va donc voir à quel point on a progressé pendant la saison", conclut Marc Márquez.

Veste à capuche Honda Marc Marquez
Veste à capuche Honda Marc Marquez, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Preview