MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
3 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
10 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
24 jours

Márquez rapide et confiant après une journée "solide"

partages
commentaires
Márquez rapide et confiant après une journée "solide"
Par :
9 août 2019 à 17:35

Plus redoutable que jamais, le pilote Honda a parfaitement mené ses premiers essais sur le Red Bull Ring et pris un avantage moral sur la concurrence en déroulant son programme à la perfection.

Marc Márquez a dominé la première journée d'essais libres du Grand Prix d'Autriche. Pourtant, le pilote Honda n'a pas chassé le chrono, et plutôt appliqué durant les deux séances au programme sa stratégie habituelle qui veut que son travail s'oriente d'emblée vers la préparation de la course.

Le #93 a donc utilisé un seul train de pneus medium-medium ce matin, avec lesquels il a signé un temps de 1'24"218 dans son 16e tour. Leader dès les premières minutes de la séance, il n'a été délogé de la tête que sous le drapeau à damier, lorsqu'Andrea Dovizioso, qui a utilisé un pneu arrière neuf pour terminer ces EL1, l'a battu de 0"185. Cet après-midi, l'Espagnol a une nouvelle fois pris les commandes, cette fois avec une monte hard-soft qu'il n'a abandonnée qu'en fin de séance pour réutiliser ses pneus du matin.

Lire aussi :

Longtemps, il a affiché une forte avance, avant d'être rejoint par ses adversaires lorsque ceux-ci se sont lancés dans un time attack qu'il a, lui, boudé, préférant rester concentré sur l'endurance. Et cela ne lui a pas empêché de se maintenir à la première place grâce au temps de 1'23"916 signé lorsque ses pneus étaient frais.

"On a travaillé de la façon habituelle, en pneus usés, en gardant les pneus toute la séance, et en essayant de trouver les meilleurs réglages", explique-t-il. "Je pense que cette demi-seconde d’avance n'était pas réelle. J'ai commencé les EL2 en pneus neufs, avec un soft à l'arrière, et la plupart des autres pilotes ont commencé avec le medium à l'arrière. Dovi a commencé avec un soft usé qu'il avait utilisé le matin en le montant à la fin de la séance. Moi, j'étais en pneus neufs et c'est la raison pour laquelle j'ai eu cette grande avance, mais ensuite je les ai gardés jusqu'à la fin et il est vrai que les autres pilotes ont monté des pneus neufs à la fin et n'ont pas réussi malgré tout à abaisser le temps même s'ils s'en sont beaucoup rapprochés. Le réel avantage n'est donc pas d'une demi-seconde, mais on a quand même un très bon rythme."

Un seul châssis pour la suite du week-end

Un très bon rythme, en effet, qui laisse présager une véritable confrontation entre le #93 et les Ducati sur cette piste, alors que depuis trois ans la victoire lui échappe. Seulement cinquième la première année, il s'est fortement rapproché depuis 2017, mais a toujours dû s'incliner en course bien que la pole position lui soit revenu. Autant dire que son objectif pour dimanche est clair, et les performances de cette première journée ne font que le conforter.

Si le bilan de cette journée est particulièrement bon dans le stand de l'Espagnol, c'est aussi qu'il a profité de ces deux premières séances pour poursuivre les évaluations déjà menées à Brno et n'a rencontré aucun accroc, signant son meilleur temps du matin avec le châssis doté de renforts en carbone et celui de cet après-midi avec la version standard. "Ça a été une très bonne journée, une journée solide", se félicite-t-il. "Parfois, on essaye différentes choses, différents pneus, et on garde un doute, mais aujourd'hui toute l'équipe a travaillé d'une très bonne manière, et dans tout ce que l'on a testé, ce qui fonctionnait mieux ou moins bien a été assez clair."

"On a à nouveau testé les deux châssis différents, ainsi que de nouvelles choses au niveau de l'aérodynamique qu'on avait testées au test de Brno", poursuit-il, indiquant vouloir choisir un des deux châssis pour la suite du week-end. "Je ne vais bien sûr pas le dire dans le détail, mais on essaye de trouver une confiance supplémentaire à l'avant et plus de grip à l'arrière. Bien sûr, quand on gagne quelque chose, on perd autre chose, et normalement quand on gagne en grip on perd en stabilité. À Brno, je n'étais pas sûr et c'est pour cela que j'étais revenu au châssis standard, mais sur cette piste le nouveau châssis a un bon potentiel. Il faut donc que l'on analyse tout pour voir lequel on choisira pour demain, parce qu'on veut avoir deux motos identiques."

Lire aussi:

La journée de demain pourrait cependant comporter un nouveau paramètre de taille, la pluie. Si la perspective de rouler sur une piste mouillée en Autriche a pu faire naître des craintes par le passé, Marc Márquez estime désormais que les conditions sont parfaitement réunies pour ne pas avoir à s'inquiéter. "Je me sens en sécurité", indique-t-il. "Bien sûr, le problème ce sont les descentes, car quand on y fait une erreur il est beaucoup plus difficile de s'arrêter. Par exemple, le point de freinage du virage 4 est en descente et quand on fait une petite erreur à cet endroit, on va dans le gravier, comme ça m'est arrivé ce matin. Mais si on regarde les distances, la sécurité est bien là. L'un des endroits les plus dangereux était le virage 2, mais ils ont déjà changé le mur et il y a maintenant beaucoup plus de place. C'était un endroit critique et ils ont essayé de le modifier. On n'a jamais roulé en full wet ici, mais je pense que c'est assez sûr."

Article suivant
Lorenzo frappe à la porte de Petronas Yamaha SRT pour 2021

Article précédent

Lorenzo frappe à la porte de Petronas Yamaha SRT pour 2021

Article suivant

Dovizioso : "Nos adversaires se sont beaucoup rapprochés"

Dovizioso : "Nos adversaires se sont beaucoup rapprochés"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie EL2
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa