Márquez renonce : il ne disputera pas la suite du GP

Sa participation aux essais de samedi matin l'a poussé à faire un choix de raison : Márquez n'ira pas plus loin dans ce Grand Prix.

Marc Márquez a pris sa décision : il renonce à disputer la suite du Grand Prix d'Andalousie en dépit d'un retour en piste réussi ce matin, lors des Essais Libres 3, et de sa participation aux qualifications.

Quatre jours après avoir été opéré d'une fracture du bras droit, conséquence de sa lourde chute en course dimanche dernier où il a pris plusieurs chocs dont un à 25,98 g, le pilote espagnol a voulu se tester en piste. Il a pour cela passé avec succès le contrôle médical obligatoire auquel il a été soumis jeudi, réalisant à la perfection devant des médecins étonnés tous les exercices stimulant les muscles que le pilotage aurait ensuite mis à l'épreuve.

Acceptant le compromis proposé par son équipe, il est resté au repos hier et n'a fait son retour que ce matin, pensant profiter d'une machine déjà réglée lors du Grand Prix précédent, disputé sur la même piste, pour n'avoir à se concentrer que sur l'évaluation de sa condition physique.

Lire aussi :

Entré en piste dès l'ouverture de la pitlane à 9h55, le Champion du monde a réalisé quatre courtes séries de tours, pour un total de 18 tours. S'il a réussi à obtenir un chrono de 1'37"882 suffisant pour participer cet après-midi aux qualifications du Grand Prix, à 1"298 seulement du nouveau record établi par Maverick Viñales, maintenir un rythme constant s'est avéré plus complexe et les difficultés se sont fait sentir en particulier durant la seconde partie de la séance.

Encadré par les médecins pendant la séance, Márquez a ensuite passé un contrôle médical, qui a confirmé qu'il était jugé apte pour poursuivre. Son tour de force était indéniable, mais la prudence semble avoir repris le dessus au cours de la journée. En accord avec son équipe, le pilote espagnol a décidé de jeter l'éponge.

Il avait pourtant repris la piste pour les EL4 pendant dix tours, à 13h30, ainsi qu'au tout début de la Q1 avant de mettre pied à terre après un tour d'installation. Il n'ira pas plus loin dans ce Grand Prix d'Andalousie, acceptant de perdre jusqu'à 25 points de plus, qui s'ajouteront à son score vierge du week-end dernier.

 

C'est quelques instants après la séance qualificative, conclue à la 22e et dernière position, que la nouvelle officielle de son forfait pour le Grand Prix est parvenue du team, via son team manager Alberto Puig. "En Q1, Marc s'est senti moins bien et il valait mieux ne pas prendre de risque. C'était déjà beaucoup de venir et de tenter, mais nous avons pris la bonne décision. Un champion ne peut pas rester à la maison s'il pense qu'il y a une chance."

"Marc a écouté son corps", assure l'ancien pilote à DAZN. "Il a fait beaucoup d'efforts. Vous savez, Marc est quelqu'un de très fort : il voulait essayer, nous l'avons soutenu et c'était la bonne chose à faire. Maintenant, son bras est enflé et douloureux mais ça va passer, il reste encore beaucoup de courses."

La prochaine manche du championnat se déroulera dans deux semaines à Brno. Il s'agissait de l'objectif réaliste fixé pour son retour par les médecins lorsqu'ils ont opéré le champion mardi.

partages
commentaires
Qualifs - Quartararo arrache une 2e pole face à Viñales !
Article précédent

Qualifs - Quartararo arrache une 2e pole face à Viñales !

Article suivant

Fabio Quartararo "très surpris" d'être en pole

Fabio Quartararo "très surpris" d'être en pole
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021