Márquez renonce : il ne disputera pas la suite du GP

Sa participation aux essais de samedi matin l'a poussé à faire un choix de raison : Márquez n'ira pas plus loin dans ce Grand Prix.

Marc Márquez a pris sa décision : il renonce à disputer la suite du Grand Prix d'Andalousie en dépit d'un retour en piste réussi ce matin, lors des Essais Libres 3, et de sa participation aux qualifications.

Quatre jours après avoir été opéré d'une fracture du bras droit, conséquence de sa lourde chute en course dimanche dernier où il a pris plusieurs chocs dont un à 25,98 g, le pilote espagnol a voulu se tester en piste. Il a pour cela passé avec succès le contrôle médical obligatoire auquel il a été soumis jeudi, réalisant à la perfection devant des médecins étonnés tous les exercices stimulant les muscles que le pilotage aurait ensuite mis à l'épreuve.

Acceptant le compromis proposé par son équipe, il est resté au repos hier et n'a fait son retour que ce matin, pensant profiter d'une machine déjà réglée lors du Grand Prix précédent, disputé sur la même piste, pour n'avoir à se concentrer que sur l'évaluation de sa condition physique.

Lire aussi :

Entré en piste dès l'ouverture de la pitlane à 9h55, le Champion du monde a réalisé quatre courtes séries de tours, pour un total de 18 tours. S'il a réussi à obtenir un chrono de 1'37"882 suffisant pour participer cet après-midi aux qualifications du Grand Prix, à 1"298 seulement du nouveau record établi par Maverick Viñales, maintenir un rythme constant s'est avéré plus complexe et les difficultés se sont fait sentir en particulier durant la seconde partie de la séance.

Encadré par les médecins pendant la séance, Márquez a ensuite passé un contrôle médical, qui a confirmé qu'il était jugé apte pour poursuivre. Son tour de force était indéniable, mais la prudence semble avoir repris le dessus au cours de la journée. En accord avec son équipe, le pilote espagnol a décidé de jeter l'éponge.

Il avait pourtant repris la piste pour les EL4 pendant dix tours, à 13h30, ainsi qu'au tout début de la Q1 avant de mettre pied à terre après un tour d'installation. Il n'ira pas plus loin dans ce Grand Prix d'Andalousie, acceptant de perdre jusqu'à 25 points de plus, qui s'ajouteront à son score vierge du week-end dernier.

 

C'est quelques instants après la séance qualificative, conclue à la 22e et dernière position, que la nouvelle officielle de son forfait pour le Grand Prix est parvenue du team, via son team manager Alberto Puig. "En Q1, Marc s'est senti moins bien et il valait mieux ne pas prendre de risque. C'était déjà beaucoup de venir et de tenter, mais nous avons pris la bonne décision. Un champion ne peut pas rester à la maison s'il pense qu'il y a une chance."

"Marc a écouté son corps", assure l'ancien pilote à DAZN. "Il a fait beaucoup d'efforts. Vous savez, Marc est quelqu'un de très fort : il voulait essayer, nous l'avons soutenu et c'était la bonne chose à faire. Maintenant, son bras est enflé et douloureux mais ça va passer, il reste encore beaucoup de courses."

La prochaine manche du championnat se déroulera dans deux semaines à Brno. Il s'agissait de l'objectif réaliste fixé pour son retour par les médecins lorsqu'ils ont opéré le champion mardi.

partages
commentaires
Qualifs - Quartararo arrache une 2e pole face à Viñales !

Article précédent

Qualifs - Quartararo arrache une 2e pole face à Viñales !

Article suivant

Fabio Quartararo "très surpris" d'être en pole

Fabio Quartararo "très surpris" d'être en pole
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021