MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
14 août
EL3 dans
13 Heures
:
50 Minutes
:
51 Secondes
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
6 jours
10 sept.
Prochain événement dans
26 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
34 jours
25 sept.
Prochain événement dans
41 jours
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
16 oct.
Prochain événement dans
62 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
83 jours
13 nov.
Prochain événement dans
90 jours
20 nov.
Prochain événement dans
97 jours

Márquez ne reprendra la piste que samedi

partages
commentaires
Márquez ne reprendra la piste que samedi
Par :
23 juil. 2020 à 13:30

Le patron du team Repsol Honda admet être "très surpris" de voir Márquez déjà de retour à Jerez et prêt à disputer le Grand Prix d'Andalousie.

Marc Márquez a obtenu l'accord des médecins pour reprendre la piste et tenter de disputer le Grand Prix d'Andalousie cette semaine, alors qu'il s'est fracturé l'humérus droit dimanche dans une lourde chute survenue pendant la première course de la saison. Il devra toutefois observer une journée de repos supplémentaire, résultat d'un "compromis" trouvé avec son équipe, selon ce qu'explique Alberto Puig.

"Personne ne s'attendait à le voir ici, clairement !" admet le team manager, interrogé par le site officiel du MotoGP en ce début d'après-midi, alors que son pilote a passé avec succès le contrôle médical.

Lire aussi :

Selon l'ancien pilote espagnol, l'opération a été déterminante pour garantir ce retour excessivement rapide : "Au moment de l'accident, nous étions très inquiets et il a dû se rendre à Barcelone pour y être opéré. Franchement, l'opération s'est déroulée spectaculairement bien. Nous ne nous y attendions pas. Nous savons, bien sûr, que le médecin est bon, mais là il a fait un travail fantastique. Après l'opération, le pilote a commencé à se sentir très bien. Il nous a contactés en disant 'ça n'est pas si mal, je me sens bien, je n'ai pas très mal, j'arrive à bouger le bras'. Comme les médecins nous en ont informés, la situation par rapport au nerf était bonne."

"À l'origine, clairement, la position de Honda était d'oublier cette course et de tenter [un retour à] Brno, mais après avoir entendu le souhait de Marc et après ce que les médecins ont dit aujourd'hui en le déclarant apte, nous en sommes arrivés à une position compréhensive, qui est qu'il va tenter samedi et selon comment il se sent, il essaiera de disputer la course ou non", indique Alberto Puig.

"Nous lui demandons d'abord de vérifier [ce qu'il en est] samedi et de vraiment comprendre s'il est capable de tenir sur la distance ou pas. Si c'est trop risqué, Marc a déjà compris que notre idée serait d'annuler cette course. Mais entre dimanche et aujourd'hui les choses se sont passées si vite que, franchement, nous sommes très surpris."

 

"Si c'était une nouvelle piste, ce serait plus difficile mais nous avons passé quatre jours ici, nous connaissons les réglages de la moto, il sait exactement comment la piloter sur cette piste, alors cela n'a pas d'intérêt de lui faire faire les essais vendredi et d'engendrer plus de stress sur sa blessure. Il va donc essayer samedi et ensuite nous verrons. Mais il était très important pour Honda et le team Repsol Honda de respecter le souhait du pilote, nous avons donc obtenu ce compromis et ensuite nous verrons quel sera le résultat samedi."

Honda retrouvera aussi Cal Crutchlow en piste ce week-end, alors que l'Anglais était forfait dimanche et a été opéré d'une fracture du scaphoïde mardi. "C'est très important [qu'ils se remettent vite]. Ils sont actuellement nos pilotes les plus expérimentés et les plus rapides, mais tous deux sont blessés à l'heure actuelle. […] Bien sûr, Marc et Cal sont très importants pour nos résultats", souligne Alberto Puig.

"Je veux qu'il soit clair que Honda ne pousse jamais ses pilotes à courir, nous respectons toujours la condition des pilotes, ainsi que leur opinion, c'est la raison pour laquelle dans la plupart des cas nous les laissons essayer", assure-t-il. "Quand un pilote est à 100% on peut le pousser, c'est vrai, mais quand il n'est pas à 100%, ce qui est le cas, on peut faire un pas en arrière et voir ce qu'il peut faire."

Márquez, Crutchlow et Rins ont reçu le feu vert des médecins

Article précédent

Márquez, Crutchlow et Rins ont reçu le feu vert des médecins

Article suivant

Un titre sans valeur en l'absence de Márquez ? "Une absurdité"

Un titre sans valeur en l'absence de Márquez ? "Une absurdité"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Andalousie
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa