Márquez ne reprendra la piste que samedi

Le patron du team Repsol Honda admet être "très surpris" de voir Márquez déjà de retour à Jerez et prêt à disputer le Grand Prix d'Andalousie.

Márquez ne reprendra la piste que samedi

Marc Márquez a obtenu l'accord des médecins pour reprendre la piste et tenter de disputer le Grand Prix d'Andalousie cette semaine, alors qu'il s'est fracturé l'humérus droit dimanche dans une lourde chute survenue pendant la première course de la saison. Il devra toutefois observer une journée de repos supplémentaire, résultat d'un "compromis" trouvé avec son équipe, selon ce qu'explique Alberto Puig.

"Personne ne s'attendait à le voir ici, clairement !" admet le team manager, interrogé par le site officiel du MotoGP en ce début d'après-midi, alors que son pilote a passé avec succès le contrôle médical.

Lire aussi :

Selon l'ancien pilote espagnol, l'opération a été déterminante pour garantir ce retour excessivement rapide : "Au moment de l'accident, nous étions très inquiets et il a dû se rendre à Barcelone pour y être opéré. Franchement, l'opération s'est déroulée spectaculairement bien. Nous ne nous y attendions pas. Nous savons, bien sûr, que le médecin est bon, mais là il a fait un travail fantastique. Après l'opération, le pilote a commencé à se sentir très bien. Il nous a contactés en disant 'ça n'est pas si mal, je me sens bien, je n'ai pas très mal, j'arrive à bouger le bras'. Comme les médecins nous en ont informés, la situation par rapport au nerf était bonne."

"À l'origine, clairement, la position de Honda était d'oublier cette course et de tenter [un retour à] Brno, mais après avoir entendu le souhait de Marc et après ce que les médecins ont dit aujourd'hui en le déclarant apte, nous en sommes arrivés à une position compréhensive, qui est qu'il va tenter samedi et selon comment il se sent, il essaiera de disputer la course ou non", indique Alberto Puig.

"Nous lui demandons d'abord de vérifier [ce qu'il en est] samedi et de vraiment comprendre s'il est capable de tenir sur la distance ou pas. Si c'est trop risqué, Marc a déjà compris que notre idée serait d'annuler cette course. Mais entre dimanche et aujourd'hui les choses se sont passées si vite que, franchement, nous sommes très surpris."

 

"Si c'était une nouvelle piste, ce serait plus difficile mais nous avons passé quatre jours ici, nous connaissons les réglages de la moto, il sait exactement comment la piloter sur cette piste, alors cela n'a pas d'intérêt de lui faire faire les essais vendredi et d'engendrer plus de stress sur sa blessure. Il va donc essayer samedi et ensuite nous verrons. Mais il était très important pour Honda et le team Repsol Honda de respecter le souhait du pilote, nous avons donc obtenu ce compromis et ensuite nous verrons quel sera le résultat samedi."

Honda retrouvera aussi Cal Crutchlow en piste ce week-end, alors que l'Anglais était forfait dimanche et a été opéré d'une fracture du scaphoïde mardi. "C'est très important [qu'ils se remettent vite]. Ils sont actuellement nos pilotes les plus expérimentés et les plus rapides, mais tous deux sont blessés à l'heure actuelle. […] Bien sûr, Marc et Cal sont très importants pour nos résultats", souligne Alberto Puig.

"Je veux qu'il soit clair que Honda ne pousse jamais ses pilotes à courir, nous respectons toujours la condition des pilotes, ainsi que leur opinion, c'est la raison pour laquelle dans la plupart des cas nous les laissons essayer", assure-t-il. "Quand un pilote est à 100% on peut le pousser, c'est vrai, mais quand il n'est pas à 100%, ce qui est le cas, on peut faire un pas en arrière et voir ce qu'il peut faire."

partages
commentaires
Márquez, Crutchlow et Rins ont reçu le feu vert des médecins

Article précédent

Márquez, Crutchlow et Rins ont reçu le feu vert des médecins

Article suivant

Un titre sans valeur en l'absence de Márquez ? "Une absurdité"

Un titre sans valeur en l'absence de Márquez ? "Une absurdité"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021