Márquez : "Le rythme de course, là où je me sens fort"

Le Champion du monde a récolté de nombreuses informations lors des dernières journées de tests de l'année.

Márquez : "Le rythme de course, là où je me sens fort"
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jack Miller, Pramac Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

En dépit du fait qu'il a dominé la saison 2018, c'est bien sur une deuxième place que Marc Márquez a clos son année, dans le sillage d'un autre pilote Honda, Takaaki Nakagami.

Le Japonais est le seul des quatre concurrents du HRC à continuer de rouler sur la version 2018 de la RC213V (c'est même une nouveauté pour lui, étant donné qu'il a hérité de la machine de Cal Crutchlow, absent sur blessure). Le fait de voir ce modèle se maintenir pour le moment devant celui de 2019 met en évidence tout le travail qu'il reste à faire sur la dernière machine japonaise.

Lire aussi :

Des essais productifs

Márquez a donc œuvré pour dégrossir sa nouvelle monture, en dépit d'une première journée d'essais où il avait été malade. Néanmoins, il a pu apporter ce jour de précieuses informations que son équipe saura à coup sûr utiliser durant l'hiver.

"Hier, nous avions bien travaillé, mais en termes de condition physique, je n'étais pas prêt car j'étais malade", rappelle-t-il ainsi. "J'allais mieux aujourd'hui et j'ai été en mesure de mieux travailler. Nous avons testé de nombreuses choses. Nous avons obtenu beaucoup d'informations sur tout : le moteur, le châssis, l'électronique et même les pneus. Nous avons essayé le medium et même le dur à l'arrière que personne n'a utilisé, juste pour comprendre, pour préparer la saison prochaine. Finalement, ce fut une bonne journée pour nous et je suis heureux de la manière dont nous travaillons."

Comme lors de la dernière campagne, les écarts sont très serrés au classement,  et il faut aller à la 15e place pour trouver le premier pilote relégué à plus d'une seconde du chrono de Nakagami. D'où l'importance de travailler sur le rythme de course pour faire la différence, c'est en tout cas ce que pressent le numéro 93, qui se réjouit que quatre pilotes estampillés Honda soient sur la brèche.

"La vérité est qu'un tour est une chose et que le rythme en est une autre", reprend le tenant du titre. "Sur un tour, après les tests, tout le monde était très rapide. Les temps au tour sont très serrés. Mais sur le rythme de course, c'est là que je me sens fort. Il travaille aussi d'une bonne manière et c'est important pour Honda d'avoir deux, trois ou quatre pilotes, car Nakagami était lui aussi très rapide aujourd'hui."

Lire aussi :

Les quatre dernières journées d'essais de l'année à présent terminées, l'heure va être au développement dans chacun des QG des équipes, dans l'espoir de proposer des avancées significatives à la reprise, l'année prochaine...

"Il est temps de collecter toutes les informations et de voir comment Honda, Ducati, Yamaha et Suzuki sont capables de progresser jusqu'à la Malaisie", poursuit Márquez. "En deux mois, ils peuvent beaucoup travailler et il peut y avoir un autre pas en avant. Nous devons nous méfier et être prêts en cas de progression des autres. Mais il semble que la Ducati marche bien aussi. Même si Yamaha en a besoin d'encore un peu plus, sur un tour, ils sont très rapides."

Avec Guillaume Navarro

partages
commentaires
Zarco : "Pas à pas, on trouve ma base" avec la KTM

Article précédent

Zarco : "Pas à pas, on trouve ma base" avec la KTM

Article suivant

Cadalora ne sera plus le coach de Rossi en 2019

Cadalora ne sera plus le coach de Rossi en 2019
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021