Márquez s'est senti en sécurité avec les pneus pluie

À l'instar de l'ensemble de plateau, Marc Márquez ne peut tirer un bilan très constructif de la première journée d'essais du Grand Prix d'Australie, compte tenu des conditions météo qui l'ont fortement chamboulée.

"Je ne suis pas très content", reconnaissait-il en quittant son stand après l'annulation de la seconde séance. "C'est l'un des circuits sur lesquels on prend le plus de plaisir sur le sec, mais après le week-end du Japon, arriver ici et rouler sur le mouillé, ça n'est pas la façon idéale de commencer. Ceci dit, il semble que la météo aille vers l'amélioration pendant le week-end, on va donc essayer de préparer dimanche parce c'est là, apparemment, que ce sera sec."

Sur la piste très mouillée qui accueillait ce matin les EL1, Marc Márquez a réalisé une première série de huit tours lancés qui l'ont mené vers sa meilleure performance. Celle-ci le place en quatrième position, à une demi-seconde du leader, Cal Crutchlow, sachant que la hiérarchie n'a pas évolué cet après-midi durant les EL2, séance vite stoppée et à laquelle Márquez, qui jugeait les conditions trop dangereuses, n'a pas pris part.

Le pilote espagnol a indiqué avoir eu de bonnes sensations avec ses pneus rainurés, de bon augure pour la journée de demain si l'humidité est toujours de la partie : "Ce matin, déjà il y avait pas mal d'eau en piste et mon feeling était bon. J'ai eu cette sensation de sécurité, c'est ce qui est le plus important et en particulier sur cette piste qui est très, très rapide."

Pour autant, Márquez n'a pas l'intention de rester les bras ballants. Il a identifié ce qu'il souhaite améliorer et ne peut que compter sur une piste praticable pour concrétiser ses idées. "Il faut qu'on continue à travailler sur les réglages pour le mouillé, parce qu'il y a des domaines dans lesquels je ne me sens pas à l'aise", indique-t-il. "Concernant les réglages, on peut améliorer l'équilibre, parce qu'on pesait beaucoup sur le pneu arrière alors que ça n'est pas la bonne façon de faire sur cette piste."

"Il est vrai aussi que je n'ai pas pris beaucoup de risques. Ça n'était le cas de personne, je pense. Quand cette piste est mouillée, il faut être très doux parce qu'une petite erreur peut mener à une grosse chute. Je n'ai pas attaqué à 100%", précise le nouveau Champion du monde.

 

 

Casquette Marc Marquez 2016 rouge
Casquette Marc Marquez 2016 rouge, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Essais Libres - Vendredi
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Réactions