Márquez "souhaite le meilleur" à Hayden

Marc Márquez est le dernier pilote à avoir partagé la même équipe que Nicky Hayden en MotoGP, l'an dernier en Australie, lors d'une pige du pilote américain. L'Espagnol est inévitablement touché par le grave accident de son ancien partenaire.

En 2006, Nicky Hayden décrochait son titre de Champion du monde MotoGP avec Repsol Honda. Une équipe avec laquelle il avait débuté trois ans plus tôt dans la catégorie. Après un passage chez Ducati de 2009 à 2013, le pilote américain allait boucler la boucle malgré lui. Retiré des Grands Prix fin 2015, il cédait aux sirènes de Honda en fin de saison dernière pour remplacer Jack Miller chez Marc VDS, puis Dani Pedrosa au sein de l'équipe officielle du HRC, l'Espagnol étant alors blessé et pas en capacité de tenir sa place. 

De retour pour deux piges dans la discipline en marge de son engagement en WSBK, Hayden revenait dans ce paddock pour y partager son stand en Australie avec un Marc Márquez qui était tout sauf un inconnu pour lui. Sur les circuits d'Aragón puis de Phillip Island, Hayden sera ainsi devenu le premier – et seul à ce jour – pilote MotoGP à prendre le départ d'une course après avoir été intronisé au rang de Légende.

Victime d'un grave accident de vélo en Italie mercredi, Nicky Hayden fait aujourd'hui face à un autre combat, et les nouvelles officielles sont pour le moment très préoccupantes. Dans le paddock du Mans, où le MotoGP fait escale ce week-end, nombreuses sont les pensées tournées vers lui, à commencer par celle d'un Márquez qui a d'abord voulu évoquer quelques souvenirs en conférence de presse.

"Nicky, depuis 2008 quand je suis arrivé chez Repsol KTM en 125cc, c’était un gars chouette avec moi et il m’appréciait beaucoup", explique le triple Champion du monde MotoGP. "On avait passé du bon temps avec lui en Australie. J'ai passé beaucoup de temps avec lui. On avait fait une fête incroyable le dimanche soir en Australie ! C’était très fun. Je me souviens qu'il voulait dormir, mais il avait fini par rester jusqu’à 6 heures du matin avec moi."

Incrédule face à la nouvelle qui est tombée mercredi, Márquez poursuit : "C’est très triste. C'est quelque chose à quoi on ne s'attend jamais. On prend de grands risques chaque week-end avec une moto, et quelque chose à quoi on ne s'attend pas peut arriver. Je lui souhaite le meilleur, particulièrement à toute sa famille." 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP , WSBK
Pilotes Nicky Hayden , Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Actualités
Tags solidarité