Ultimatum de Honda à Lorenzo : Márquez n'y croit pas

Le nouveau pilote Honda est sous le feu des projecteurs depuis le début de la saison, et d’autant plus que les résultats ne sont pas encore au rendez-vous. Néanmoins, Marc Márquez estime que tout laisse à penser que son coéquipier va arriver à être performant au guidon de la RC213V.

Ultimatum de Honda à Lorenzo : Márquez n'y croit pas

Hier, Jorge Lorenzo a démenti une éventuelle rupture de contrat entre lui et Honda, suite à la rumeur circulant à ce sujet. Il est vrai que le manque de résultats du Majorquin incite à se poser la question des réactions en interne au sein de l’équipe, pour autant il s’est montré clair à ce sujet, ce qu’a confirmé son coéquipier, Marc Márquez.

"Je ne pense pas que cela soit une possibilité réelle et je ne crois pas que Honda ferait cela", a-t-il déclaré. "Jorge ne jette pas l’éponge et nous n’avons fait que quatre courses, il a toute la saison devant lui. Nous savons comment est Jorge, c’est un pilote rapide qui a besoin d’un temps d’adaptation. Il est clair que c’est une moto gagnante, et il devra gagner lorsqu’il se sentira mieux."

Lire aussi :

Le numéro 93 n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler la dure réalité du sport, qui devient vite négative lorsque tout ne se passe pas comme prévu : "Au final si cela se passe au Mugello, tout le monde se taira, alors que là les gens commentent. C’est ainsi. Le sport se vit au présent, et lorsque tu souffres, les gens te font souffrir encore plus, mais en tant que sportif et pilote il faut savoir le gérer."

Pour autant, les résultats de Lorenzo n’inquiètent pas outre-mesure grâce à son expérience chez Ducati, où il lui avait fallu un an et demi pour s’adapter à sa nouvelle machine et regagner une course, ce qu’il avait justement fait au Mugello l’année dernière. "Concernant son talent et ce qu’il est capable de faire sur une moto, personne n’en doute car il l’a déjà démontré", a ajouté Márquez. "Mais c’est vrai que lorsque l’on rejoint un projet gagnant, une structure comme HRC, la moto est devant et il faut s’adapter le plus vite possible et se mettre au niveau, mais petit à petit il va y arriver."

Lire aussi :

Le Champion du monde en titre croit d’autant plus en la capacité de gagner de son coéquipier qu’il lui reconnaît un grand atout qui lui a toujours servi par le passé : son ego. "On parle de son ego comme un point fort ou un point faible, mais je crois que sa capacité à croire en lui-même, à ne pas prêter attention à ce que disent les gens et à se considérer capable [de le faire] est un point fort. Jorge a beaucoup d’ego, il le montre souvent dans ses déclarations, lorsqu’il dit ‘je suis un grand champion’, mais c’est cet ego qui lui permet de sortir des situations difficiles."

Marc Márquez se montre optimiste concernant les performances de Jorge Lorenzo, mais il n’en reste pas moins un compétiteur : "Je me concentre sur moi, l’autre partie du box m’intéresse car c’est mon coéquipier, mais je sais que c’est un autre rival en piste."

partages
commentaires
EL1 - Quartararo poursuit sur sa lancée devant les Ducati officielles

Article précédent

EL1 - Quartararo poursuit sur sa lancée devant les Ducati officielles

Article suivant

EL2 - Viñales prend les commandes devant Márquez et Quartararo

EL2 - Viñales prend les commandes devant Márquez et Quartararo
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021