MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
9 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
16 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
29 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
36 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
44 jours
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
64 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
72 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
79 jours
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
93 jours
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
100 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
107 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
121 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
128 jours

Ultimatum de Honda à Lorenzo : Márquez n'y croit pas

partages
commentaires
Ultimatum de Honda à Lorenzo : Márquez n'y croit pas
Par :
17 mai 2019 à 10:33

Le nouveau pilote Honda est sous le feu des projecteurs depuis le début de la saison, et d’autant plus que les résultats ne sont pas encore au rendez-vous. Néanmoins, Marc Márquez estime que tout laisse à penser que son coéquipier va arriver à être performant au guidon de la RC213V.

Hier, Jorge Lorenzo a démenti une éventuelle rupture de contrat entre lui et Honda, suite à la rumeur circulant à ce sujet. Il est vrai que le manque de résultats du Majorquin incite à se poser la question des réactions en interne au sein de l’équipe, pour autant il s’est montré clair à ce sujet, ce qu’a confirmé son coéquipier, Marc Márquez.

"Je ne pense pas que cela soit une possibilité réelle et je ne crois pas que Honda ferait cela", a-t-il déclaré. "Jorge ne jette pas l’éponge et nous n’avons fait que quatre courses, il a toute la saison devant lui. Nous savons comment est Jorge, c’est un pilote rapide qui a besoin d’un temps d’adaptation. Il est clair que c’est une moto gagnante, et il devra gagner lorsqu’il se sentira mieux."

Lire aussi :

Le numéro 93 n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler la dure réalité du sport, qui devient vite négative lorsque tout ne se passe pas comme prévu : "Au final si cela se passe au Mugello, tout le monde se taira, alors que là les gens commentent. C’est ainsi. Le sport se vit au présent, et lorsque tu souffres, les gens te font souffrir encore plus, mais en tant que sportif et pilote il faut savoir le gérer."

Pour autant, les résultats de Lorenzo n’inquiètent pas outre-mesure grâce à son expérience chez Ducati, où il lui avait fallu un an et demi pour s’adapter à sa nouvelle machine et regagner une course, ce qu’il avait justement fait au Mugello l’année dernière. "Concernant son talent et ce qu’il est capable de faire sur une moto, personne n’en doute car il l’a déjà démontré", a ajouté Márquez. "Mais c’est vrai que lorsque l’on rejoint un projet gagnant, une structure comme HRC, la moto est devant et il faut s’adapter le plus vite possible et se mettre au niveau, mais petit à petit il va y arriver."

Lire aussi :

Le Champion du monde en titre croit d’autant plus en la capacité de gagner de son coéquipier qu’il lui reconnaît un grand atout qui lui a toujours servi par le passé : son ego. "On parle de son ego comme un point fort ou un point faible, mais je crois que sa capacité à croire en lui-même, à ne pas prêter attention à ce que disent les gens et à se considérer capable [de le faire] est un point fort. Jorge a beaucoup d’ego, il le montre souvent dans ses déclarations, lorsqu’il dit ‘je suis un grand champion’, mais c’est cet ego qui lui permet de sortir des situations difficiles."

Marc Márquez se montre optimiste concernant les performances de Jorge Lorenzo, mais il n’en reste pas moins un compétiteur : "Je me concentre sur moi, l’autre partie du box m’intéresse car c’est mon coéquipier, mais je sais que c’est un autre rival en piste."

Article suivant
EL1 - Quartararo poursuit sur sa lancée devant les Ducati officielles

Article précédent

EL1 - Quartararo poursuit sur sa lancée devant les Ducati officielles

Article suivant

EL2 - Viñales prend les commandes devant Márquez et Quartararo

EL2 - Viñales prend les commandes devant Márquez et Quartararo
Charger les commentaires