Márquez - Une mauvaise qualif ne met pas les Yamaha hors-jeu

Lorenzo et Rossi se trouvent dans la seconde moitié du tableau des qualifications ? Márquez et Crutchlow sont pourtant convaincus que nous les reverrons en bonne place en course !

Au soir des qualifications du Grand Prix d'Australie, certains fêtent leurs succès et d'autres font un constat d'échec. Yamaha doit digérer un résultat exceptionnellement faible, ses pilotes officiels devant se contenter d'une place à l'extérieur de la quatrième et de la cinquième lignes sur la grille de départ.

Auparavant, leurs résultats en essais libres les ont obligés à passer tous deux par la Q1 - une première ! Jorge Lorenzo a réussi à en sortir et à accéder à la phase finale des qualifications, alors que la piste s'asséchait peu à peu et que les pneus pluie laissaient la place aux intermédiaires, puis aux slicks. Las, mal à l'aise et manquant de confiance sur une piste pas encore complètement sèche, le Majorquin a dû se contenter du dernier temps de la Q2, à 6"654 du poleman.

Quant à Valentino Rossi, il ne participait pas à cette fin de qualifications. Resté bloqué en Q1, il constate ce soir que son rythme n'est pas au niveau qui devrait être le sien dans ces conditions humides et fraîches, et que le temps perdu aux stands lorsqu'il a voulu passer à deux pneus intermédiaires lui a coûté très cher.

Tous ces paramètres ne sont pas passé inaperçus aux yeux de la concurrence et, en ayant bien conscience des facteurs externes qui peuvent peser dans une performance ainsi que du talent des pilotes Yamaha pour rebondir après un échec, Marc Márquez se garde bien de les considérer vaincus avant d'avoir combattu. L'Espagnol reste sur ses gardes et attend le verdict de la course.

"Jorge a l'air en difficulté dans ce type de conditions, cependant en Q1 il a fait un bon tour en pneus pluie pour passer en Q2. Mais, ensuite, il a à nouveau été en difficulté en Q2. En tout cas, on ne peut jamais savoir. Peut-être que demain ils seront les plus rapides, parce qu'on sait qu'ils ont beaucoup de talent", prévient le poleman. "Concernant Valentino, je crois qu'il s'est arrêté aux stands pour monter les intermédiaires, mais ça n'était pas encore le bon moment. Il a pris le risque, mais cette fois ça n'était pas la bonne stratégie. Demain, je crois que si la course est normale, ils seront rapides."

"C'est surprenant de les voir aussi loin, bien sûr, mais cela peut arriver à n'importe qui quand vous avez des conditions aussi piégeuses qu'elles l'ont été ces derniers jours", renchérit Cal Crutchlow, qualifié en deuxième position. "On sait qu'en ce moment, Jorge n'attaque pas beaucoup dans ces conditions. Et je crois que Vale a juste été pris par le temps. C'était une Q1 très étrange, vu à quelle vitesse la piste s'asséchait", souligne l'Anglais, auteur du meilleur temps de la Q1.

"C'est dommage pour eux, mais je m'attends à ce qu'ils soient dans le coup [en course]. La seule difficulté, c'est qu'il n'y a pas beaucoup d'endroits où dépasser dans les premiers tours. En tout cas, je ne serais pas surpris d'être passé par l'un d'eux en course. Avec ces deux-là, on ne sait jamais !" conclut le pilote LCR.

Polo Honda Marc Marquez
Polo Honda Marc Marquez, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Samedi - Qualifs
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Valentino Rossi , Jorge Lorenzo , Cal Crutchlow , Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team , Team LCR , Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités