Márquez : Avec Zarco, "Yamaha a perdu un grand pilote"

partages
commentaires
Márquez : Avec Zarco,
Germán Garcia Casanova
Par : Germán Garcia Casanova
14 mai 2018 à 12:28

Le leader du championnat reste sur ses gardes face à Johann Zarco, son plus proche poursuivant avant le GP de France.

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

En remportant la course de Jerez, Marc Márquez a pris la tête du championnat pour la première fois de l'année, au détriment d'un Andrea Dovizioso descendu au cinquième rang. Et alors que les écarts étaient excessivement réduits avant le GP d'Espagne, ce second succès consécutif du défenseur de la couronne a eu un impact immédiat : ils ne sont plus dix, mais désormais cinq à se tenir dans un mouchoir de 25 points, équivalents à une victoire.

Le plus proche poursuivant de l'Espagnol est à ce jour Johann Zarco, distancé de 12 points. Pour trouver trace de ceux qui, sur le papier, semblaient les plus à même de se battre pour le titre face à Márquez, il faut déjà descendre bien plus bas : Viñales est à 20 points, Dovizioso à 24, Rossi à 30 et Pedrosa à 52.

Pour autant, le numéro 93 ne veut pas verser dans un excès d'optimisme prématuré. "Je ne me fie pas à cette situation, car il reste encore beaucoup de courses – quinze, puisqu'il y en a une de plus que l'année dernière", rappelait-il avant de quitter Jerez. "On a pu voir que les Ducati étaient beaucoup plus proches que l'année dernière ici et, sur chaque piste, c'est incroyablement égalitaire."

Un championnat très disputé, dans lequel Johann Zarco parvient à garder la tête hors de l'eau avec brio, en dépit du fait qu'il ne fait pas partie (pour l'instant) des 12 pilotes factory du plateau. Et cette menace représentée par le Français n'est en aucun cas surprenante aux yeux de Márquez. "Je l'ai dit avant le Qatar : Zarco sera l'un des adversaires pour le championnat. Sans faire beaucoup de bruit, il est deuxième à 12 points. Il est là, et maintenant on va au Mans, où il a été très rapide l'année dernière."

Les points ne sont pas le seul élément d'analyse des forces en présence : il y avait aussi de quoi être interpellé par le retard des pilotes officiels Yamaha à l'arrivée de la course andalouse, Rossi ayant coupé la ligne à 8"7 du vainqueur, et Viñales à 13"5. Zarco a quant à lui concédé 5"2 à Márquez sur cette première course européenne. "Encore une fois, Zarco est devant sur pratiquement toutes les courses, ou beaucoup d'entre elles. Même si c'est bon pour nous, je crois que Yamaha a perdu un grand pilote et qu'il est parti chez KTM", remarquait le Catalan.

Prochain article MotoGP
Futur de Dovizioso : Ducati veut "régler ce problème dès que possible"

Article précédent

Futur de Dovizioso : Ducati veut "régler ce problème dès que possible"

Article suivant

Lorenzo aura au Mans le châssis qu'il a testé au Mugello

Lorenzo aura au Mans le châssis qu'il a testé au Mugello
Load comments

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Marc Márquez Boutique , Johann Zarco
Auteur Germán Garcia Casanova
Type d'article Réactions