MotoGP GP d'Allemagne

Martín : enchaîner avec le Sachsenring pour stopper Bagnaia

Si Pecco Bagnaia est sur une bonne lancée, Jorge Martín espère bien le stopper le week-end prochain au GP d'Allemagne, qu'il a remporté l'an dernier.

Jorge Martin, Pramac Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jorge Martín reste leader du championnat après la huitième manche disputée à Assen, néanmoins son avance sur Pecco Bagnaia est passée de 39 à 10 points en l'espace de deux week-ends, que l'Italien a largement dominés.

Beaucoup plus posé que la saison dernière, le pilote Pramac Racing accepte les points perdus en voyant la situation dans sa globalité et, contrairement au GP d'Italie où il s'est fait chiper la deuxième place en course après être tombé au sprint, il a cette fois solidement assuré les plus gros points possibles derrière Bagnaia, affichant lui-même une avance notable sur le reste du peloton.

Pour autant, l'Espagnol, qui assurait n'avoir "aucune excuse" après s'être fait battre aux Pays-Bas, n'a pas franchement envie de prendre racine à la deuxième place et la perspective d'enchaîner directement avec le GP d'Allemagne suffisait, dès sa descente du podium néerlandais, à le motiver. "Le mieux qui puisse arriver maintenant, c'est qu'on aille au Sachsenring !" faisait-il remarquer à l'heure du débrief avec le site officiel du MotoGP. "C'est une piste que j'aime beaucoup, une de mes préférées."

"J'espère que dès vendredi, je commencerai très fort. Normalement, c'était le cas cette saison, mais depuis le Mugello j'ai commencé à avoir un peu de mal le vendredi, comme ça a été le cas pour lui [Bagnaia] l'année dernière. Donc il faut qu'on commence le Sachsenring avec un vendredi vraiment solide pour essayer de le stopper."

"Il a été inarrêtable ces trois derniers week-ends mais tout peut changer très vite alors je veux abattre mes cartes et je pense que le Sachsenring en fait partie", ajoutait Jorge Martín, qui n'a pas oublié la manière avec laquelle il a effacé une qualification en sixième place l'an dernier pour ferrailler avec Pecco Bagnaia et s'imposer aussi bien au sprint qu'à la course principale.

"On a beaucoup appris ce week-end et si on continue comme ça, je pense pouvoir être l'un des meilleurs au Sachsenring", a-t-il assuré, pointant un circuit "plus adapté à [son] style" malgré les grandes attentes qui entourent notamment Marc Márquez sur place. "J'ai hâte d'y être. Je ne suis pas à mon meilleur niveau, j'ai terminé trois fois de suite deuxième et j'ai besoin d'un week-end qui soit solide à partir de vendredi."

Avec Oriol Puigdemont

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Quartararo : "Ça ne va pas être bon du tout" au Sachsenring
Article suivant Les pilotes "arrivent à la limite" de la Ducati 2023

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France