Martín ne ferme pas la porte entrouverte par Ducati

Arrivé en Moto2 il y a un an, le jeune pilote espagnol n'a pas encore trouvé le chemin de la victoire, et pourtant il a su susciter l'intérêt de l'une des plus grandes équipes de la catégorie reine.

Martín ne ferme pas la porte entrouverte par Ducati

Fort de son titre en Moto3, décroché lors d'une saison 2018 qu'il a su dominer, Jorge Martín s'est illustré par des débuts prometteurs dans la catégorie intermédiaire l'an dernier, avec à la clé de premières récompenses sous la forme de podiums. Parmi les noms les plus cités dans la course au titre 2020, il n'a pas encore atteint le succès en Moto2 que, déjà, il pense à la suite, sans rien cacher de ses ambitions d'atteindre l'élite rapidement.

C'est donc avec fierté qu'il a vu Paolo Ciabatti récemment citer son nom. Le directeur sportif de Ducati Corse a en effet indiqué que le Madrilène était dans le radar du constructeur italien, parmi d'autres jeunes pilotes prometteurs des catégories d'accès au MotoGP à l'image de Lorenzo Baldassarri ou Enea Bastianini. "J'ai entendu ce qu'a dit Ciabatti. Je suis très flatté et j'accorde beaucoup de valeur à ses mots", admet le pilote de 22 ans dans le podcast officiel du MotoGP.

Bien conscient que l'avancée en âge de certains grands noms du MotoGP permet aux jeunes pilotes de prendre le pouvoir, Jorge Martín a observé comme l'ensemble des étoiles montantes les débuts tonitruants de Fabio Quartararo l'an dernier, alors qu'à tout juste 20 ans le Français s'est affirmé comme un prétendant à la victoire et même au titre, sans avoir pourtant pu précédemment se battre pour les lauriers dans les catégories inférieures du Championnat du monde. Ducati, justement, a manqué le coche en ne parvenant pas à recruter le Niçois, ni Maverick Viñales qui fait également partie des plus jeunes pilotes de la catégorie.

Lire aussi :

Et pourtant, Ducati fait partie des constructeurs qui doivent le plus se montrer attentifs à l'émergence de talents prometteurs, son avenir avec Andrea Dovizioso n'étant pas destiné à durer sur le long terme − s'il n'est pas même compromis dès 2021 faute d'accord pour un nouveau contrat. Jorge Martín prend donc bien garde à ne pas fermer cette porte entrouverte, bien qu'étant membre du clan KTM, puisqu'il court actuellement pour le team Ajo, qui a la mission de détecter et de former de futurs pilotes MotoGP pour le constructeur autrichien.

"À dire vrai, KTM est en principe ma principale option, j'ai l'option de rouler avec eux. Mais il est vrai aussi que la Ducati est la moto qui, compte tenu du style que j'ai actuellement, est peut-être la plus adaptée", explique l'Espagnol, passé cette année d'un châssis KTM à un Kalex. "Avec la KTM, j'ai beaucoup changé mon style, c'est une moto qui m'obligeait à freiner super tard et à remettre les gaz très tôt. Quand j'ai commencé à rouler sur la Kalex, j'ai eu du mal, pas pour aller vite mais pour tirer le maximum la moto car je dois avoir une bonne vitesse dans les virages, c'est un style plutôt Yamaha. Cette année, je vais devoir changer de style et, selon où j'irai à l'avenir, il faudra que je le change encore. C'est un peu compliqué mais c'est comme ça."

"Il y a actuellement un changement de génération. Valentino, on ne sait pas s'il va prendre sa retraite ou non ; Dovizioso, on ne sait pas s'il va renouveler ou non… Au final, il y a des pilotes qui sont là depuis de nombreuses années et qui pensent à prendre leur retraite, et de plus jeunes qui arrivent", souligne Jorge Martín. "Si les équipes MotoGP pensent à vous, c'est que vous faites bien les choses. Je pense toutefois que je n'ai pas encore montré ce que j'ai à montrer en Moto2, c'est évident. Je suis très concentré sur cet objectif, mais il est clair mon objectif est aussi de passer en MotoGP l'année prochaine."

Serait-il prêt à le faire même sans avoir été titré en Moto2 ? "L'important est de bien faire et de montrer que l'on a atteint le niveau de cette catégorie et que l'on est prêt. Je pense qu'il y a des pilotes qui ont obtenu de moins bons résultats que moi. J'ai un an, peu importe le nombre de courses, pour faire mes preuves et me battre pour des victoires, pour des podiums et pour essayer de faire de mon mieux. Je pense que j'ai ce niveau et je peux le prouver."

partages
commentaires
Viñales de retour à moto deux mois après sa blessure

Article précédent

Viñales de retour à moto deux mois après sa blessure

Article suivant

Rossi : "Comprendre au fond de moi si j'ai assez de motivation"

Rossi : "Comprendre au fond de moi si j'ai assez de motivation"
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021