Maverick Viñales s'est "bien sorti" d'une séance difficile

Maverick Viñales se satisfait de sa deuxième place sur la grille de départ au Mans. Le pilote Yamaha se sent bien sur sa machine dans toutes les conditions depuis le début du week-end.

Maverick Viñales s'est "bien sorti" d'une séance difficile

Le deuxième temps de Maverick Viñales en qualifications lui permettra d'accompagner son coéquipier Fabio Quartararo en première ligne au GP de France. Le pilote espagnol n'était pas dans la lutte pour les premières positions jusqu'à la fin de la Q2, moment où les conditions étaient les meilleures, avec une piste de plus en plus sèche, et où il a pu réaliser un bon chrono.

"C'était dur, vraiment dur, parce qu'à un tour de la fin de la séance, il y avait des gouttes à certains endroits de la piste", a expliqué Viñales en conférence de presse. "C'était très dur, mais on s'en est bien sorti. On finit à la deuxième place et la première ligne était le principal objectif. On est prêts pour demain."

Les pilotes Yamaha sont en difficulté dans des conditions mixtes depuis le début du week-end, mais Viñales se réjouit de sa prestation sur un circuit qui n'était pas encore intégralement sec. "Normalement, on a beaucoup de mal, mais on a réussi à renverser la situation", a-t-il précisé au micro du site officiel. "Le chrono est bon, même si on est loin du record de la piste, c'est très rapide dans ces conditions. Je suis assez content et satisfait du résultat."

Lire aussi :

Les pilotes Yamaha, qu'il s'agisse de ceux de l'équipe officielle ou du team Petronas, ont été hors du top 10 dans chaque séance disputée sur piste humide depuis le début du week-end. Fabio Quartararo craint de dégringoler dans le classement si des averses viennent troubler la course, mais Viñales s'attend à être performant quelles que soient les conditions, puisqu'il pense qu'il aurait été parmi les leaders sans une chute vendredi matin.

"On a une bonne vitesse. On avait un bon rythme en pneus usés en EL2, sincèrement. On a vu qu'on avait un bon potentiel. Et sous la pluie, je me sentais bien. J'ai eu un peu plus de mal aujourd'hui, mais on pense savoir pourquoi, et hier je me sentais très bien. On va essayer de rester concentré et de partir très vite."

Avant d'entamer le week-end, Maverick Viñales évoquait une volonté de trouver plus rapidement les bons réglages sur la Yamaha, ce qu'il considère comme une faiblesse de son équipe. L'évolution des conditions de piste à chaque séance ne lui a pas permis de véritablement faire ce travail mais il est satisfait de ses sensations depuis les premiers essais.

"Ça a été très dur à faire avec ces conditions difficiles, donc on n'a pas trop changé la moto, on a essayé de s'adapter aux conditions. C'est une chose qu'on réserve au prochain Grand Prix. Mais en tout cas, je me suis immédiatement senti bien sur la moto et c'est bon signe. On doit encore améliorer les réglages de base et l'équilibre de la moto. On y travaillera dans les prochains Grands Prix parce que je pense que pour demain c'est un peu risqué."

partages
commentaires

Voir aussi :

Quartararo ne mènera "pas longtemps" si la pluie s'invite en course

Article précédent

Quartararo ne mènera "pas longtemps" si la pluie s'invite en course

Article suivant

Photos - La pole de Quartararo à domicile

Photos - La pole de Quartararo à domicile
Charger les commentaires
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021