Pour Maverick Viñales, Yamaha paie ses mauvaises décisions

Désormais distancé dans la course au titre, Maverick Viñales s'inquiète surtout de l'incapacité de Yamaha à comprendre ses difficultés actuelles.

Pour Maverick Viñales, Yamaha paie ses mauvaises décisions

Contraint de s'élancer depuis l'allée des stands suite à l'utilisation d'un sixième moteur cette année, Maverick Viñales n'a pu remonter qu'au 13e rang au Grand Prix d'Europe. Ironiquement, le pilote espagnol tire une certaine satisfaction d'avoir reçu cette pénalité dans un week-end difficile pour l'ensemble des pilotes Yamaha, tous classés hors du top 10 et aux quatre dernières places. Le meilleur représentant de la marque à l'arrivée aura été Franco Morbidelli, deux places seulement devant lui.

"Ce qui est bien, ce que les autres pilotes Yamaha ne se sont pas échappés", a déclaré Viñales au site officiel du MotoGP. "C’est le point positif [de la course]. Nous avons tous été en difficulté, donc ça me permet de rester assez calme. C'est une situation difficile à gérer, parce que nous ne sommes pas au meilleur niveau en ce moment et que nos rivaux sont très forts. On va essayer de progresser et de travailler un peu plus."

Désormais à 41 points de Joan Mir, vainqueur dimanche, et avec encore 50 unités en jeu, Viñales conserve une infime chance au championnat, mais le titre n'est plus sa priorité. "Il faut que Mir fasse des erreurs et je dois gagner les dernières courses, donc c'est sûr que c'est très difficile, sincèrement", a-t-il expliqué. "Je n'y pense même pas. Notre problème n'est pas le championnat, c'est autre chose. Nous sommes très loin en termes de performances en ce moment, et c'est ce que nous devons améliorer."

"Pour moi c’est beaucoup plus frustrant qu'on ne sache pas pourquoi la moto ne fonctionne plus", a ajouté Viñales. "C’est plus frustrant que le championnat, parce qu'au final, la seule chose que l’on veut, c'est gagner des courses."

Lire aussi :

Ce manque de performance intrigue l'ensemble des pilotes Yamaha et la parole s'est fortement libérée ces derniers jours chez les deux futurs coéquipiers du team factory, qui s'efforcent d'alerter la direction du groupe pour obtenir une réaction. Fabio Quartararo s'est dit "perdu"  en raison d'une incapacité à améliorer la moto durant le week-end, tout en affirmant désormais ouvertement être moins à l'aise sur sa machine actuelle qu'avec celle de 2019. Maverick Viñales déplore quant à lui l'incapacité de Yamaha à jouer les premières places régulièrement, ce qu'il attribue à de mauvais choix techniques, et pas uniquement ceux qui ont conduit à la récente pénalité du constructeur.

"En fait, le problème est qu'on passe d'une victoire à la 14e place sans savoir pourquoi", déplorait l'Espagnol avant même le départ de la course. "Mentalement, c'est un vrai déséquilibre, on repart à zéro à chaque course. Je comprends Fabio parce que ça fait plusieurs années que je suis chez Yamaha et que j'ai [déjà] connu ça. Je garde l'espoir, parce que je crois en Yamaha, au projet, à ce qu'ils me disent, mais certaines décisions ne sont pas bonnes et nous en payons le prix toute l'année."

"Cette moto a une fenêtre de fonctionnement très étroite. J'aime regarder d'anciennes vidéos et en 2016, dans de mauvaises conditions, Jorge Lorenzo et Valentino [Rossi] étaient premier et deuxième. Ils faut se pencher sur ces références, pour comprendre ce qui a été modifié. Ils ont des motos qui ont gagné il y a plusieurs années, il faut qu'ils les étudient pour comprendre ce qui a changé."

"C'est dur à assimiler, parce que ça se passe tellement vite que c'est dur à comprendre, c'est dur de travailler et de trouver des solutions. L'équipe doit continuer à travailler et trouver une solution et si ce n'est pas cette année, ce sera l'an prochain. Ce serait mieux cette année parce que Marc [Márquez] n'est pas là et que nous passons à côté d'une belle opportunité."

Sans la moindre nouveauté au cours des dernières courses et avec un gel du développement des châssis et des moteurs la saison prochaine, Viñales doute qu'un rebond soit possible pour Yamaha en 2021. "J'espère que l'an prochain, la moto sera fantastique sur quatre ou cinq pistes, et qu'on pourra essayer de gagner. On verra. Tout peut arriver. On va attendre, on va travailler, et on verra ce qu'il se passera l'an prochain. Ça paraît compliqué. Ça paraît très compliqué, sincèrement."

Avec German Garcia Casanova

partages
commentaires
Sans illusions pour le titre, Dovizioso espère sauver la 2e ou 3e place
Article précédent

Sans illusions pour le titre, Dovizioso espère sauver la 2e ou 3e place

Article suivant

Andrea Dovizioso va prendre une année sabbatique en 2021

Andrea Dovizioso va prendre une année sabbatique en 2021
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021