Maverick Viñales reste sur son nuage avec son rythme de course

C'est encore un Maverick Viñales aux yeux brillants et au large sourire qui a rejoint le carré d'interviews et la visioconférence réservée aux nombreux médias absents à Jerez, après les deux séances d'essais libres de ce vendredi.

Maverick Viñales reste sur son nuage avec son rythme de course

Maverick Viñales avait affiché un optimisme sans faille après les encourageants essais de mercredi. Cette fois, par des conditions bien plus compétitives au milieu de teams ayant sensiblement fait progresser leurs chronos, le pilote Yamaha factory est resté dans le coup et s'attend surtout à disposer des armes nécessaires pour mener à bien son plan de départ depuis la première ligne de la grille et d'attaquer en début de course. Sa référence du jour, établie en 1'37"374, se trouve à seulement 0"024 de la meilleure, installée par Marc Márquez en EL1.

Au contraire d'un Fabio Quartararo quelque peu interloqué par une difficile journée au cours de laquelle son ressenti n'a pas été le meilleur au guidon de la M1, le #12 dit s'être "très bien senti" dans la matinée comme dans l'après-midi, par des températures une nouvelle fois très hautes.

Lire aussi :

"L'adhérence était très élevée lors de la séance matinale et j'ai pu réaliser de très bons temps au tour sans aucun problème. L'après-midi, nous avons fait une séance d'entraînement et avons dû essayer beaucoup de choses, surtout au niveau de l'électronique en essayant de progresser pour les conditions chaudes. Je me suis assez bien senti et j'ai senti une amélioration tour après tour, surtout dans le dernier run. Nous avons essayé quelque chose de différent et j'ai pu enregistrer un très bon temps avec des pneus très usés", révèle-t-il.

Il demeure des choses à améliorer, concède-t-il cependant : "C'est certain ! Pour demain, nous avons de nouvelles idées à essayer, mais nous ne voulons pas perdre le fil parce que je pense que la moto fonctionne bien. Sur un tour, c'est fantastique ! Il nous faut essayer de continuer sur la même voie que ce que nous faisons en ce moment."

P. Pilote Moto Tours Temps Écart km/h
1 Spain Marc Márquez Honda 21 1'37.350   163.562
2 Spain Maverick Viñales Yamaha 21 1'37.374 0.024 163.522
3 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 19 1'37.438 0.088 163.414

Solide en rythme de course comme sur un tour

Difficile de prendre Maverick Viñales à défaut d'optimisme. L'Espagnol en est persuadé : s'il parvient à se positionner dans le top 3 sur la grille de départ, il lui est possible de tirer profit d'un nouveau dispositif de démarrage performant pour tenter de prendre la poudre d'escampette en début de course et imposer son propre rythme. La séance de l'après-midi a été bien plus représentative de ce qui devrait attendre les pilotes dimanche après-midi en termes de températures et c'est donc sur le rythme dans ces conditions que se concentre Yamaha.

"Je sais que nous travaillons bien avec le pneu : c'est un point positif pour nous", ajoute l'enthousiaste Espagnol, qui ne s'émeut pas des quelques km/h lâchés au bout des lignes droites. "Je suis assez content de la deuxième session d'aujourd'hui parce qu'elle n'a pas été vraiment facile : il faisait chaud et il y avait du vent. Nous étions en retrait sur les radars de vitesse, c'est certain, mais il s'agit de quelque chose que nous avons à l'esprit. Nous devons tirer le meilleur parti de notre moto. Je me suis senti si bien dans les derniers tours avec beaucoup de carburant dans le réservoir. Et c'est sûr qu'au niveau de la vitesse de pointe, ce sera difficile ici, mais je pense que je sors très bien du virage n°5. Il sera donc difficile pour quelqu'un de me doubler car j'ai beaucoup de vitesse à cet endroit."

Lire aussi :

Dès lors, les qualifications "seront les clés de la course". "Nous devons être en tête, être en première ligne. Et nous nous élançons plutôt bien avec le nouveau dispositif. Il sera donc très important pour nous de partir en première ligne, les deuxième et troisième lignes n'ont pas d'importance."

Et Top Gun de conclure qu'il a bien l'intention d'activer les réacteurs d'emblée :  "Il sera très important de pousser dans les premiers tours et d'essayer de creuser un écart. Je n'ai pas eu de problème avec les pneus : en fait je suis très content de ceux-ci. Les deux combinaisons, dur/medium ou tendre/tendre sont efficaces donc il va être un peu difficile de décider quels pneus nous allons utiliser. Mais de toute façon, avec les deux composés, je me suis senti bien. J'ai senti que la moto fonctionne fantastiquement bien."

partages
commentaires
Aprilia, Ducati, la rouille du 1er jour : Crutchlow sans filtre

Article précédent

Aprilia, Ducati, la rouille du 1er jour : Crutchlow sans filtre

Article suivant

Johann Zarco se voit désormais "plus dans le style Ducati"

Johann Zarco se voit désormais "plus dans le style Ducati"
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021