Biaggi certain que Dovizioso est "le meilleur choix" pour Aprilia

Andrea Dovizioso prendra le guidon de l'Aprilia lundi pour un premier test. Bien que l'on ignore pour le moment si le pilote italien va durablement s'investir dans les essais de la RS-GP, Max Biaggi, lui, ne doute aucunement de la pertinence qu'aurait cette collaboration.

Biaggi certain que Dovizioso est "le meilleur choix" pour Aprilia

À quelques jours des premiers essais d'Andrea Dovizioso avec l'Aprilia RS-GP, l'impatience grandit. Trois jours de roulage sont prévus à Jerez, durant lesquels le pilote italien, actuellement sans guidon en MotoGP, aura la possibilité de découvrir la machine de Noale et de se faire une première impression de son potentiel, mais aussi de livrer à l'équipe un feedback très attendu.

"Ça me fait très plaisir, car par le passé je l'avais désigné comme étant le meilleur choix pour Aprilia", se réjouit Max Biaggi auprès de GPOne. "Il a fait trois fois deuxième au championnat, il a couru de nombreuses années avec Ducati et il sait énormément de choses. Même s'il se présente à 80% de son potentiel, il fera malgré tout souffler un vent de nouveauté et, dans d'autres circonstances, on ne se serait jamais attendu à l'avoir à bord à Noale."

Lire aussi :

Si, pour le moment, il s'agit seulement d'un test, ni Dovizioso ni Aprilia n'écarte l'idée d'une collaboration plus officielle pour le reste de la saison, voire plus si affinités. "D'après ce que je sais, Aprilia n'a pas encore véritablement de pilote essayeur, parce que Smith n'a pas signé", fait remarquer Biaggi, lui-même lié au programme de Noale depuis plusieurs années. "Je pense qu'avoir Dovizioso comme pilote d'essais, ce serait vraiment bien. Il n'existe personne de disponible qui soit à sa hauteur."

La version 2021 de l'Aprilia a déjà donné les preuves de sa compétitivité, Aleix Espargaró ayant été l'un des acteurs réguliers en haut de la feuille des temps pendant les tests de pré-saison et les deux week-ends de course qui se sont déroulés ces dernières semaines au Qatar. "Je vois Aprilia en grande croissance. Les progrès par rapport à 2020 sont là, à mon avis il manque juste un peu de puissance. Et puis il faut un pilote capable de bien gérer la course", note Biaggi.

Espargaró : Pas besoin de Dovizioso pour se motiver

Pour Espargaró, leader incontesté de l'équipe, le regard expérimenté et neuf qu'apportera Andrea Dovizioso, pilote qu'il admire par ailleurs, est une aubaine. S'il affirme par ailleurs qu'il serait ravi que l'Italien puisse à terme rejoindre l'équipe de course, le Catalan y voit essentiellement une opportunité de renforcer le line-up d'Aprilia, dont les performances aujourd'hui reposent quasi-uniquement sur lui compte tenu du peu d'expérience de son coéquipier, Lorenzo Savadori.

"Il y a différents types de pilotes", a souligné Espargaró quand il lui a été demandé si faire équipe avec Dovizioso pourrait en quelque sorte servir à le motiver. "Il y a des pilotes qui disent toujours qu'ils ont besoin d'un coéquipier fort − bien sûr, un coéquipier fort vous pousse toujours un peu plus à la limite, vous aide à développer la moto. Mais je suis un pilote qui est toujours super motivé, alors je n'ai pas besoin de quelqu'un à mes côtés pour me motiver. Je suis capable de me motiver seul."

"Je pense avoir prouvé que je suis un pilote de haut niveau et je pense que ce que j'ai dit aujourd'hui aux ingénieurs est suffisant pour améliorer la moto", ajoutait-il à l'issue de la deuxième course à Losail, déçu de son résultat final. "Avec mes commentaires de l'année dernière, et avec les ingénieurs et toutes les personnes à Noale, je pense qu'on a fait du très bon travail sur la nouvelle moto. Ils savent ce qu'il nous manque − pour nous battre pour le podium, pas pour être dans le top 10."

"Ils le savent parfaitement et ils travaillent à Noale. On espère recevoir de nouvelles choses autour de la course du Mugello. Je ne pense donc pas qu'un coéquipier fort changerait quoi que ce soit sur ce point", a ajouté le pilote espagnol.

partages
commentaires
Silverstone en faveur du passeport vaccinal pour les GP F1 et MotoGP
Article précédent

Silverstone en faveur du passeport vaccinal pour les GP F1 et MotoGP

Article suivant

Avintia veut convaincre Ducati de lui fournir des évolutions

Avintia veut convaincre Ducati de lui fournir des évolutions
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021