COVID-19 : 5 membres du team officiel Yamaha isolés

Yamaha a communiqué que le directeur de son équipe officielle ainsi que quatre autres de ses membres ont été placés à l'isolement après le retour d'un test positif au COVID-19. Ils seront absents à la fois pour le GP d'Europe et pour celui de Valence.

COVID-19 : 5 membres du team officiel Yamaha isolés

Alors que Valentino Rossi a fait son retour dans le stand Yamaha ce soir, prêt à reprendre la piste samedi matin après une absence de trois semaines faisant suite à sa contamination par le coronavirus, le stand Yamaha est une nouvelle fois touché de plein fouet par l'épidémie.

L'équipe officielle du constructeur japonais annonce en effet ce vendredi soir que l'un de ses membres a été testé positif au COVID-19. Il s'agit d'une personne affectée à l'équipe technique de Maverick Viñales, qui a quitté le circuit Ricardo Tormo afin de se placer à l'isolement dès que son test PCR, pratiqué de façon routinière chaque vendredi, est revenu positif.

Yamaha précise par ailleurs : "Après une analyse de risque approfondie, quatre autres membres de l'équipe, tous testés négatifs vendredi 6 novembre mais considérés comme présentant un risque de contagion, seront placés à l'isolement jusqu'au lundi 16 novembre."

L'une de ces personnes n'est autre que Massimo Meregalli, directeur de l'équipe qui, à l'instar de ses quatre collègues, ne sera pas remplacé pour le Grand Prix d'Europe au programme de ce week-end. Ils seront tous également absents la semaine prochaine pour le Grand Prix de Valence, mais il n'est toutefois pas indiqué si un remplacement est alors envisagé.

Mettant en avant la rigueur avec laquelle les précautions requises par le COVID-19 sont suivies en son sein, l'équipe assure qu'aucun autre de ses membres n'est considéré à risque, et notamment aucun des pilotes. "Ceci étant dit, tous les membres vont accroître leur vigilance et un plus grand nombre de tests PCR seront programmés", est-il toutefois indiqué dans un communiqué officiel.

Yamaha a jusqu'à présent été l'équipe la plus durement touchée par le COVID-19, et ce dès la veille du Grand Prix de France, il y a un mois. Six personnes faisant partie de l'équipe, dont le chef de projet Takahiro Sumi, avaient alors été placées à l'isolement après une infection, puis il y eut le cas de Valentino Rossi dans les jours qui ont suivi. Le #46 est le seul pilote de la catégorie MotoGP à avoir été testé positif à ce jour, même si une seconde absence a été enregistrée pour le Grand Prix d'Europe de ce week-end concernant le pilote Tech3 Iker Lecuona, cas contact et contraint à l'isolement.

Nouveau coup dur pour Viñales

Interrogé cet après-midi sur la situation de son staff technique alors que l'inquiétude grandissait dans le stand Yamaha, Maverick Viñales avait expliqué ne pas savoir ce qu'il en était. "Je ne sais vraiment pas. Je ne retire pas mon masque. Je ne veux pas être positif, d'abord parce que j'ai des personnes qui comptent pour moi à mon domicile, donc je ne veux pas transmettre le COVID à mes proches, ni à l'équipe ou aux autres pilotes. C'est sûr que je vais prendre les mesures les plus fortes possibles face au COVID. J'ai fait un test PCR aujourd'hui après les EL1. On verra demain. Je ne sais pas", avait-il déclaré.

La confirmation de la contamination de l'un de ses proches collaborateurs est un nouveau coup dur pour le pilote espagnol, qui doit déjà faire face à une pénalité l'obligeant à prendre le départ de la course de dimanche depuis la pitlane après avoir dépassé son quota de moteurs autorisés.

Lire aussi :

Jeudi, à son arrivée à Valence, Viñales s'était montré quelque peu résigné face à la menace représentée par le coronavirus. "Ça commence à être un peu une loterie, car on ne sait jamais où on peut attraper le virus, c'est le problème", avait-il asséné, expliquant à quel point il tente de se préserver des risques. "J'essaye de continuer à faire ce que j'ai toujours fait : je reste à la maison, je m'entraîne à la maison, et la seule fois où je sors c'est pour aller au supermarché et pour faire des choses de base. J'essaye de réduire les risques, y compris avec les personnes que je vois, qui essayent de faire un test PCR avant."

"En tout cas c'est très difficile. On essaye de faire le maximum, mais au final on ne peut pas le contrôler. Si on l'attrape, ce qui est important c'est de le notifier dès que possible et de voir le moins de personnes possibles. On va essayer de faire le reste du championnat et au moins avoir la chance d'arriver à Portimão."

Avec Vincent Lalanne-Sicaud

partages
commentaires
Álex Márquez : Yamaha a "triché" et les pilotes le savaient
Article précédent

Álex Márquez : Yamaha a "triché" et les pilotes le savaient

Article suivant

GP d'Europe MotoGP - Programme et guide d'avant-course

GP d'Europe MotoGP - Programme et guide d'avant-course
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021