MotoGP
28 juin
-
30 juin
Événement terminé
05 juil.
-
07 juil.
Événement terminé
02 août
-
04 août
Événement terminé
09 août
-
11 août
Événement terminé
C
GP de Saint-Marin
13 sept.
-
15 sept.
Prochain événement dans
23 jours
C
GP d'Aragón
20 sept.
-
22 sept.
Prochain événement dans
30 jours
04 oct.
-
06 oct.
Prochain événement dans
44 jours
C
GP du Japon
18 oct.
-
20 oct.
Prochain événement dans
58 jours
C
GP d'Australie
25 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
65 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
86 jours

Michelin fier d'avoir créé une "guerre des pneus" malgré le mono-marque

partages
commentaires
Michelin fier d'avoir créé une "guerre des pneus" malgré le mono-marque
Par :
13 févr. 2017 à 19:40

Les responsables de Michelin sont fiers d'avoir pu dépasser les difficultés rencontrées il y a un an et d'avoir mis en place une situation concurrentielle au sein d'un championnat pourtant régi par la règle du manufacturier unique.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda, vainqueur de la course
Nicolas Goubert, directeur technique Michelin Motorsport
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Un ingénieur Michelin
Pascal Couasnon, directeur de Michelin Motorsport
Bibendum Michelin
Nicolas Goubert, Directeur Technique Michelin Motorsport
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Un pneu Michelin
Andrea Iannone, Ducati Team
Des pneus Michelin
Andrea Iannone, Ducati Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Michelin technician at work

Produit sensible s'il en est, en lien direct avec ce concept fondamental et complexe qu'est la confiance du pilote, le pneu focalise les critiques dès lors qu'il ne fournit pas la perfection attendue. Aussi, après sept ans d'absence, le retour de Michelin en MotoGP ne pouvait se faire sans accroc, que les responsables du manufacturier clermontois ont tenté d'alléger autant que possible tout au long de la saison.

Nicolas Goubert l'admettait à la fin du championnat : le défi était majeur. "Si nous remontons le temps et revenons un an en arrière, notre retour en MotoGP était un saut dans l’inconnu : des nouveaux pilotes, des nouvelles motos, des nouveaux circuits… un style de pilotage qui a évolué au fil des saisons et une électronique encore méconnue par les équipes", résumait le directeur technique de Michelin Motorsport, qui s'enorgueillissait, après neuf mois de compétition, des performances obtenues, lesquelles se sont traduites par de belles bagarres, un nombre exceptionnel de vainqueurs différents et de nouveaux records.

Pour en arriver à ces succès et pouvoir les savourer, il a fallu dépasser des difficultés, parfois majeures. Le moment emblématique restera le Grand Prix d'Argentine - avec la délamination du pneu de Scott Redding -, après lequel les ateliers de Clermont-Ferrand ont préparé un nouveau pneu arrière en trois jours, pour qu'il soit disponible dès le week-end suivant au Texas. C'était la première évolution importante de cette saison 2016 et elle allait être suivie par plusieurs autres étapes, afin de répondre aux attentes d'un peloton recherchant de bonnes sensations et une stabilité du produit autant que sa performance pure.

"Nous avons conçu plus d’évolutions pendant cette année en MotoGP qu’en sept ans de travail dans d’autres disciplines moto. Nous avons testé de nouveaux mélanges de gommes et des nouveaux matériaux, dessiné de nouveaux profils, réalisé des nouvelles structures", rappelait encore Nicolas Goubert, particulièrement fier de la capacité de réaction de ses troupes.

Pouvoir mettre en œuvre différentes stratégies

Cette réactivité, Michelin veut la conserver et continuer à la porter en étendard, même si les difficultés initiales sont à présent dépassées. "Si vous êtes le leader d'une catégorie, vous ne pouvez pas vous cacher", pointe Pascal Couasnon dans une interview accordée au site officiel du MotoGP. "Si vous voulez apprendre, vous devez aussi apprendre parfois à rencontrer des difficultés, à avoir des discussions avec les pilotes, mais c'est comme cela que vous apprenez et que vous allez progresser. Et je pense vraiment que Michelin Motorsport est meilleur à la fin de la saison qu'au début."

"[En 2017], avant tout nous aurons une saison d'expérience. De ce point de vue-là, nous devrions avoir un peu de stabilisation en termes de nouvelles constructions, etc. Mais d'un autre côté, nous avons eu beaucoup de succès avec le concept d'apporter différentes solutions, donc même si nous avions l'opportunité [d'en changer], nous avons déjà choisi un chemin différent que nous voulons conserver", assure le directeur de Michelin Motorsport.

"Le pneu est un produit très complexe, il vous apporte beaucoup de performances, mais vous pouvez également jouer avec les stratégies et c'est aussi ce que veulent les fans", poursuit Pascal Couasnon, qui assure que cette pluralité fait partie de ses plus grandes satisfactions. "Michelin a réinventé la guerre des pneus avec une seule marque", résume-t-il.

Les victoires d'Andrea Iannone sur le Red Bull Ring, de Dani Pedrosa à Misano ou encore de Cal Crutchlow à Brno sont autant d'exemples de stratégies bien pensées et qui ont permis au pilote de se démarquer face à la concurrence.

"S'assurer de maintenir une certaine équité entre les équipes, c'est difficile, mais pas tant que ça, alors ce que nous faisons c'est que nous travaillons aussi dur que possible avec chaque équipe", précise Pascal Couasnon. "Nous avons un technicien de pneus pour chaque équipe et ils sont plutôt 50-50 : 50% Michelin et 50% l'équipe. Ils vont vraiment se battre pour apporter les meilleures performances au sein du triangle magique formé par la moto, le pilote et le pneu."

Article suivant
Pirro impressionné par le rythme de Stoner

Article précédent

Pirro impressionné par le rythme de Stoner

Article suivant

Tito Rabat forfait pour les essais de Phillip Island

Tito Rabat forfait pour les essais de Phillip Island
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu