Des pneus dérivés du MotoGP pour le MotoE

Les gommes du championnat de motos électriques seront en partie inspirées de leurs homologues chaussées dans la catégorie reine.

Des pneus dérivés du MotoGP pour le MotoE

Fidèle à sa philosophie d'utiliser la compétition comme un véritable laboratoire pour le développement de nouvelles technologies, qui plus est respectueuses de l'environnement, Michelin s'est donc lancé dans la toute nouvelle aventure du championnat de motos électriques, MotoE, qui se profile en 2019.

Réunissant les 18 pilotes engagés, les premiers essais de la discipline nouvellement créée ont eu lieu fin novembre et se sont montrés prometteurs, avec des chronos à peine 12 secondes moins rapides qu'en MotoGP.

Lire aussi :

Les pneus utilisés dans cette catégorie sont d'ailleurs en partie similaires à ceux employés dans la catégorie reine, en tout cas en ce qui concerne l'avant, comme le confirme le responsable du programme moto du Bibendum, Piero Taramasso.

"Ils seront plus proches des pneus de MotoGP", confirme-t-il à propos des pneus du MotoE. "Par exemple, si vous prenez le pneu avant de MotoE, il est dérivé du MotoGP, du fait du poids très important qui s'applique sur l'avant de la moto et qui nécessite donc un très bon soutien."

Priorité au grip

L'une des spécificités du MotoE cette année sera la faible durée des courses disputées, organisées sur sept à dix tours. Avec un kilométrage moindre et donc des épreuves plus intenses, la priorité est donnée au grip des gommes fournies.

"Nous allons utiliser des pneus très soft, avec une mise en température rapide et un bon grip dès le premier virage", confirme Piero Taramasso. "Ils auront à disposition un pneu soft et un pneu medium, et ils devront choisir l'un des deux pour une piste donnée."

Lire aussi :

Désormais chacun attend de voir quelles seront les performances de la catégorie électrique lorsque débutera la compétition. Deux séances d'essais officielles sont encore prévues, en mars et en avril prochain à Jerez, puis la première course aura, elle, lieu début mai, toujours en Andalousie.

partages
commentaires
Dovizioso : "Chaque année est une histoire à part entière"

Article précédent

Dovizioso : "Chaque année est une histoire à part entière"

Article suivant

Viñales : "La tension ressentie avec Forcada n'était pas nécessaire"

Viñales : "La tension ressentie avec Forcada n'était pas nécessaire"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021