Un test requis à Portimão avant le Grand Prix MotoGP

Michelin et les équipes MotoGP ont demandé la tenue d'un test avant que le championnat ne vive son premier Grand Prix à Portimão.

Un test requis à Portimão avant le Grand Prix MotoGP

Après l'annonce d'une première version en juin, le calendrier MotoGP a réussi à s'enrichir d'une manche supplémentaire en Europe avec l'officialisation du retour du Grand Prix du Portugal. Pour la première fois depuis 2012, la patrie de Miguel Oliveira constituera l'une des étapes du championnat, alors que le tour du monde des Grands Prix moto s'est transformé cette année en tour d'Europe, en conséquence des nombreuses restrictions engendrées par la pandémie de COVID-19.

Seulement, la piste de Portimão qui doit accueillir l'épreuve du 20 au 22 novembre est une nouvelle venue au calendrier. Parmi les pilotes de la catégorie reine, rares sont ceux qui connaissent les lieux, les exceptions étant Cal Crutchlow, qui y a couru de 2008 et 2010 en World Superbike et Supersport, le local Miguel Oliveira, ainsi qu'Aleix Espargaró et Álex Rins qui s'y sont entraînés avec des motos de route au printemps.

Quant au manufacturier, il n'y possède pas de données pour préparer l'allocation destinée à ce Grand Prix. Michelin a donc requis l'organisation d'un test préparatoire, comme à chaque fois qu'une nouvelle piste intègre le programme désormais. Bien que l'agenda soit particulièrement chargé, il devrait être possible de mettre en place un test auquel participeront les pilotes d'essai.

"Michelin et les équipes ont demandé à la Dorna de pouvoir faire un test, comme cela était prévu en Finlande si nous étions allés courir là-bas", explique Piero Taramasso, responsable deux-roues de Michelin Motorsport, à Motorsport.com. "On recherche des dates pour faire un test, mais uniquement avec les pilotes d'essai. Il n'y aura donc que les équipes officielles, mais avec les pilotes d'essai. Pour le moment, nous n'avons pas encore de date, car ils essayent de tout faire tenir [dans le calendrier]."

Lire aussi :

Le resurfaçage de la piste fait partie des pré-requis à la tenue du Grand Prix, seulement le calendrier laisse d'autant moins de marge de manœuvre que ces travaux ne pouvaient débuter qu'après la manche du WorldSBK qui vient d'y avoir lieu et qui vont désormais devoir être menés en urgence. Ils devront être bouclés avant l'arrivée sur place de la F1, qui découvrira elle aussi Portimão pour son Grand Prix du 23 au 25 octobre.

"Je crois que ce sera une course très excitante. La piste est très exigeante, les motos dépasseront les 320 km/h dans la ligne droite, il y a des virages rapides, des virages lents, beaucoup d'opportunités de dépassement", prévient Paulo Pinheiro, PDG de l'Autodromo Internacional do Algarve, sur le site officiel du MotoGP.

"Je crois que c'est l'une des pistes les plus difficiles au monde", souligne quant à lui Miguel Oliveira, ravi de pouvoir y jouer la finale du championnat. "Il y a beaucoup de virages en aveugle, des endroits dans lesquels il est très compliqué de comprendre quelle est la meilleure trajectoire à suivre, et je pense qu'il sera très intéressant de voir quel sera le retour de chacun et comment les MotoGP pourront s'adapter à la piste. Je pense qu'on n'aura aucun problème, ce sera super fun !"

Lire aussi :

Le Grand Prix du Portugal constituera le 14e rendez-vous de la saison MotoGP, le 15e pour les catégories Moto2 et Moto3, dont les équipes et le manufacturier (Dunlop) se trouvent dans la même situation.

Propos recueillis par Matteo Nugnes

partages
commentaires
Les KTM "impressionnantes" : Rossi les voit favorites en Autriche

Article précédent

Les KTM "impressionnantes" : Rossi les voit favorites en Autriche

Article suivant

Misano obtient une dérogation pour ouvrir ses Grands Prix au public

Misano obtient une dérogation pour ouvrir ses Grands Prix au public
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021