Le pilote d'essais KTM Mika Kallio s'est fracturé une jambe

Mika Kallio, l'un des pilotes essayeurs de KTM en MotoGP, sera indisponible plusieurs semaines après s'être fracturé une jambe lors d'une épreuve sur glace.

Le pilote d'essais KTM Mika Kallio s'est fracturé une jambe

KTM va devoir se passer pendant plusieurs semaines de l'un de ses pilotes d'essais, en l'occurrence Mika Kallio, ce dernier ayant été victime d'une double fracture au niveau de sa jambe gauche après une sortie de piste lors d'une course sur glace.

Le Finlandais a posté la vidéo de l'incident sur son compte Instagram (voir ci-dessous). Sur celle-ci, on peut le voir passer un virage à droite puis, au moment de redresser la moto pour attaquer le virage à gauche suivant, en perdre légèrement le contrôle, tirer tout droit hors piste en passant sur un petit mur de neige et stopper net sa course quelques mètres plus loin, avant de descendre de sa moto visiblement en proie à une vive douleur.

 

Kallio n'est pas tombé de sa machine et pourtant le verdict est sévère : il va devoir se faire opérer du tibia et du péroné au niveau de sa jambe gauche, victime d'une double fracture, comme le montre une radio de sa jambe qui accompagne son post. Il y écrit par ailleurs : "Une opération du tibia et du péroné est en attente, malheureusement parfois une petite erreur stupide a des conséquences douloureuses."

"Ce n'est pas ce que j'avais à l'esprit pour la course sur glace d'aujourd'hui. Je vais être obligé de renoncer à la moto pendant sept à huit semaines pour me rétablir. Mes excuses aux personnes concernées, c'est le côté le plus sombre de la course, même en tant que hobby", a-t-il conclu, en citant ses partenaires, dont l'écurie KTM.

Lire aussi :

À quelques jours des essais du Qatar, c'est évidemment un coup dur pour KTM qui va devoir revoir en urgence ses plans à court terme. En effet, les très bons résultats de 2020 empêchent désormais le team de bénéficier de concessions, ce qui en pratique veut dire que ses tests ne seront plus illimités et qu'il ne pourra plus y faire participer ses titulaires. Kallio et Dani Pedrosa ont donc un rôle essentiel à jouer dans le développement de la machine dès 2021, et avaient déjà roulé à Jerez la semaine passée.

Pour rappel, les tests officiels commenceront le 5 mars au Qatar, avec le Shakedown réservé aux pilotes d'essais et aux débutants. À partir du lendemain, les titulaires seront en piste, jusqu'au 7 mars. Ils retrouveront leurs machines du 10 au 12 mars, pour la dernière fois avant le GP du Qatar, prévu le 28 mars.

partages
commentaires

Voir aussi :

Quartararo/Viñales : la bataille pour le statut de #1 chez Yamaha

Article précédent

Quartararo/Viñales : la bataille pour le statut de #1 chez Yamaha

Article suivant

Luca Marini ne fait pas du titre de Rookie de l'année sa priorité

Luca Marini ne fait pas du titre de Rookie de l'année sa priorité
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021