Miller : sa Ducati telle un "chopper" au départ de la course !

Le pilote Pramac dit avoir dû passer les premiers virages du Grand Prix de Grande-Bretagne comme s'il était au guidon d'un chopper après un couac avec son système d'aide au démarrage.

Miller : sa Ducati telle un "chopper" au départ de la course !

Jack Miller utilise sur sa Ducati un "holeshot device" depuis le Grand Prix du Japon de l'an dernier, alors que les autres Desmosedici engagées en MotoGP n'ont adopté que cette année ce système qui abaisse la moto afin d'améliorer son accélération au départ. La moto doit retrouver sa hauteur normale au freinage du premier virage, seulement compte tenu du peu de distance séparant sa troisième place sur la grille et le virage de Copse, à Silverstone, l'Australien a à peine touché les freins dimanche à 14h.

Admettant qu'il avait douté à l'idée d'utiliser cette solution sur la piste anglaise compte tenu de sa configuration, Miller reconnaît qu'une fois lancé, passer Maggotts et Becketts avec une Ducati qui aurait eu toute sa place dans "Orange County Chopper" lui avait donné quelques sueurs froides. Ce n'est qu'à l'approche du virage 4, au prix d'un gros freinage, qu'il a réussi à ramener sa moto à sa juste configuration de course.

Lire aussi :

Lorsque Motorsport.com lui a demandé s'il avait déjà rencontré un tel problème auparavant, le pilote Pramac a expliqué : "Non, car en général à des endroits comme ici je ne l'utilise pas. Je pensais que j'allais pouvoir avoir assez de transfert [de masse] au freinage, mais j'avais des doutes. Ce qui est sûr, c'est que ça n'a pas fonctionné. C'était assez effrayant d'arriver comme ça au virage 3, comme si je pilotais une moto du Orange County Chopper, en essayant de faire remonter le truc et en passant mon temps à donner de grands coups de freins ! J'ai globalement dû piler pour que ça remonte."

Il a ajouté : "Par exemple, à Phillip Island on ne pourra pas l'utiliser. Je pense qu'ici, si on avait été plus loin sur la grille on aurait pu, comme par exemple Dovi qui a eu un transfert [de masse] sans problème. Mais en partant si près du virage, j'ai à peine eu à freiner avant le premier virage. J'essayais de freiner plus que nécessaire. Mais en étant devant, on n'a pas très envie de regarder derrière soi 20 motos qui arrivent !"

Jack Miller, qui a ainsi rétrogradé à la septième place, a par la suite dû se battre avec un souci de pneu arrière. Il s'est classé huitième à l'arrivée, dépassé dans les trois derniers tours par Cal Crutchlow et Danilo Petrucci.

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
"Pas de risques inutiles" pour Dovizioso au test de Misano

Article précédent

"Pas de risques inutiles" pour Dovizioso au test de Misano

Article suivant

Petrucci rapide en fin de course : "Je veux repartir de là"

Petrucci rapide en fin de course : "Je veux repartir de là"
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021