Miller rapide sur le tour lancé comme sur la distance

partages
commentaires
Miller rapide sur le tour lancé comme sur la distance
Par : Michaël Duforest
2 nov. 2018 à 14:25

Cinquième des temps combinés à l'issue de la première journée du Grand Prix de Malaisie, Jack Miller a de quoi être satisfait de sa performance.

Optimiste en arrivant sur le circuit de Sepang, où Ducati avait affiché une très bonne forme lors des tests de pré-saison, Jack Miller a donc confirmé ses bonnes dispositions dès les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Malaisie.

"Ça fonctionne vraiment bien, on a quelques petites choses à régler mais le package de base fonctionne très bien sur ce circuit. On arrive à très bien gérer les pneus, ce qui est positif pour nous", a-t-il expliqué.

Lire aussi :

La gestion des pneus est effectivement un point qui semble être bien exploité par les machines de Borgo Panigale. Ainsi, l'Australien a pu effectuer un long travail sur la course en Essais Libres 2, lui qui craignait jeudi que la pluie ne vienne jouer les trouble-fêtes, les orages se déclarant principalement l'après-midi du côté de Kuala Lumpur.

"[En EL2] on a remis le medium qu'on avait au début des EL1, et je crois qu'on a fait 24 tours avec l'arrière, tout en signant encore d'assez bons temps. Je crois qu'avec 22 tours sur les pneus on a fait un 2'01"4, ce qui est bon en prenant en compte la distance parcourue et le fait que la piste était peu gommée."

Le pilote Pramac n'est pas en reste quant à sa vitesse pure, lui qui a directement pu réaliser des chronos proches de ceux qu'il avait effectués en tout début d'année, sur une piste offrant alors le maximum de grip à la fin de plusieurs journées de roulage MotoGP.

"Notre rythme sur un tour est très bon aussi, j'ai pu en faire plusieurs en 1'59 aujourd'hui, et ce en étant tout seul en piste. Venir ici et faire des 1'59 dès le premier jour, il y a vraiment de quoi être heureux. Il faut voir ce que donnera la météo demain et le reste du week-end, c'est toujours un point d'interrogation ici. On a eu de la chance aujourd'hui, une petite averse, mais ça s'est bien passé", souligne le pilote Pramac, qui a toutefois assisté comme ses collègues à un véritable déluge en fin d'après-midi.

Miller, qui a terminé septième de son Grand Prix national après en avoir mené le premier tour, s'attend à revoir une nouvelle bagarre d'anthologie à Sepang, les chronos particulièrement serrés de cette première journée préfigurant un sacré week-end à venir...

"Il y a d'autres gars qui ne sont pas encore là et qui devraient l'être demain, mais beaucoup des gars attendus sont déjà là : Marc, Dovi, Valentino, Maverick… La course devrait être bonne, c'est sûr ! J'ai vu pas mal de gars tester le soft sur une distance de course, Dovi et [aussi] Marc, ce qui n'est pas très normal, donc on va devoir suivre ça de près."

Article suivant
Les leçons de l'Australie portent leurs fruits pour Rossi

Article précédent

Les leçons de l'Australie portent leurs fruits pour Rossi

Article suivant

Viñales : Moins de stress et plus de crédibilité après la victoire

Viñales : Moins de stress et plus de crédibilité après la victoire
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Jack Miller
Équipes Pramac Racing
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions