Miller rejoint Pramac en 2018

partages
commentaires
Miller rejoint Pramac en 2018
Par : Willy Zinck
10 août 2017 à 17:20

Le pilote australien était en pourparlers depuis plusieurs semaines avec l'équipe italienne. Il quittera donc Marc VDS l'an prochain, après avoir passé ses trois premières années en MotoGP en étant lié à Honda.

Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

La rumeur courait depuis début juillet, et n'attendait finalement plus que d'être confirmée : Jack Miller va rejoindre les rangs de l'équipe Pramac en 2018, après avoir passé ses trois premières années en MotoGP en étant lié à Honda au sein de l'équipe Marc VDS. L'Australien vient en effet de s'engager pour une saison avec l'équipe italienne, et fera équipe l'an prochain avec Danilo Petrucci

Miller avait éludé à plusieurs reprises la question d'un possible changement d'écurie le mois dernier, assurant être pleinement concentré sur les 8 Heures de Suzuka, épreuve qu'il a terminée à la quatrième place sur une Honda du team Musashi Harc-Pro, aux côtés de Takumi Takahashi et de Takaaki Nakagami.

Un an de contrat au guidon d'une GP17

L'Aussie prendra donc part à la saison 2018 du MotoGP, sans doute au guidon d'une GP17 selon les informations recueillies par Motorsport.com, avec un probable statut de numéro 2 auprès de Danilo Petrucci, reconduit d'un an au sein de l'équipe italienne lors du Grand Prix d'Allemagne juste avant la pause estivale.

Ce dernier, dans une dynamique très positive qui l'a vu signer deux podiums cette saison – au Mugello puis à Assen –, devrait vraisemblablement évoluer l'an prochain sur une Desmosedici dernière génération, comme c'est déjà le cas cette année.

Miller remplace donc pour sa part un Scott Redding en grande difficulté cette saison. Le pilote anglais sort de deux dernières prestations particulièrement difficiles, en Allemagne et en République Tchèque, où il s'est coup sur coup qualifié bon dernier, avant de finir ses courses hors des points. 

De son côté, Miller figure à la 12e place du championnat avec 43 points, soit près du double que son coéquipier Tito Rabat. Le jeune aussie s'est notamment illustré avec cinq top 10 depuis le début de la saison, et une sixième place à Assen comme meilleur résultat.

C'est d'ailleurs sur le circuit néerlandais que le pilote Marc VDS a remporté sa première et unique victoire en MotoGP à ce jour, l'an dernier dans des conditions pluvieuses. Il avait ainsi été le premier pilote satellite à s'imposer depuis Toni Elias lors du Grand Prix du Portugal en 2006. 

Avec Oriol Puigdemont

 
Article suivant
Rossi : "Lorenzo me fait un peu peur" au Red Bull Ring

Article précédent

Rossi : "Lorenzo me fait un peu peur" au Red Bull Ring

Article suivant

Márquez s'attend à être plus compétitif cette année en Autriche

Márquez s'attend à être plus compétitif cette année en Autriche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jack Miller
Équipes Pramac Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités