Miller : le shoey à Assen était une "pique" pour Honda

Le pilote australien a révélé que le shoey avec lequel il a fêté sa victoire au Grand Prix des Pays-Bas en 2016 était une manière de répondre à Honda pour une amende qui lui a été infligée à la suite d’une fête.

Miller : le shoey à Assen était une "pique" pour Honda

Deuxième du championnat Moto3 en 2014, Jack Miller a été propulsé directement en MotoGP, sans en passer par la catégorie intermédiaire, avec en poche un contrat de trois ans avec Honda. D'abord au guidon d'une RC213V-RS répondant à la catégorie Open et mise à disposition par le team LCR, il s'est fait remarquer en piste par sa hargne, mais il s'est également forgé une assez mauvaise réputation dans le clan Honda pour son comportement en dehors de la piste.

Passé chez Marc VDS en 2016, il a cette fois pris en main la RC213V, non sans mal au début. Et pourtant, Miller a créé la sensation en s'imposant à Assen dans une course d'anthologie, signant ce qui était alors la première victoire d'un pilote satellite depuis une décennie. La course aura été aussi mémorable que la manière dont il a célébré cette victoire, puisqu'on l'avait alors vu boire le champagne dans sa botte, un shoey rapidement imité par son compatriote Daniel Ricciardo en Formule 1 et passé à la postérité.

Appelé à se remémorer ce moment pour le programme "Greatest Races" de BT Sport, Jack Miller a révélé qu'il s'agissait d'un pied de nez qu'il avait alors adressé à Honda. "C'était une petite pique, parce que pendant ma première année en MotoGP j'ai eu des problèmes pour mon mauvais comportement et des trucs dans le genre", explique-t-il. "J'ai eu une amende de la part de Honda un soir où j'ai fait un shoey à une fête d'après-course. Quand j'ai gagné, je me suis dit 'eh ben, ils ne vont pas me donner une amende pour ça !'."

Lire aussi :

Une pluie jamais vue

Lors du Grand Prix des Pays-Bas 2016, une forte pluie avait poussé les officiels à stopper la course, et s'il a fini par s'imposer après le restart, Jack Miller admet qu'il n'était en fait pas très enthousiaste à l'idée de reprendre la course alors qu'il occupait la septième place au moment de sa suspension. "Quand il y a eu cette pluie dans la partie centrale de la course, il y en a eu tellement ! Je n'ai jamais vu une telle pluie, sauf peut-être ici, au nord du Queensland, où l'on a de vraies pluies de forêt tropicale. Mais à Assen, il y avait probablement 5 cm d'eau stagnante en piste", se souvient-il.

"Être sur une moto de Grand Prix, avec une puissance phénoménale, et alors qu'elle patinait et qu'on ne pouvait pas ouvrir les gaz, ça craignait plutôt ! Honnêtement, j'étais scotché par le résultat quand ils ont brandi le drapeau rouge. J'étais septième et je me suis dit : 'ouais, je prends, je suis bien content comme ça !' Ensuite, ils m'ont dit que je devais y retourner et je me suis dit : 'je ne veux pas y retourner, je suis super content d'être septième, je garde ça'."

Finalement vainqueur pour la première fois de sa carrière dans la catégorie reine, Jack Miller a depuis ajouté cinq podiums à son palmarès l'année dernière, désormais sur la Ducati du team Pramac, et il s'est classé huitième au championnat. Avec à son actif cinq saisons d'expérience en MotoGP, il est l'un des favoris pour intégrer l'équipe officielle Ducati en 2021.

partages
commentaires
Rossi : Après Honda, Lorenzo était un peu comme moi en 2012

Article précédent

Rossi : Après Honda, Lorenzo était un peu comme moi en 2012

Article suivant

Rossi espère un test avant le premier GP, Viñales plus mesuré

Rossi espère un test avant le premier GP, Viñales plus mesuré
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021