Un tear-off de Quartararo a provoqué l'abandon de Miller !

C'est une contrariété peu banale qui a frappé Jack Miller lors du Grand Prix d'Émilie-Romagne !

Un tear-off de Quartararo a provoqué l'abandon de Miller !

On avait déjà vu de telles choses se produire en Formule 1, mais rares sont les occasions de voir pareils coups du sort en MotoGP ! Jack Miller a été contraint à l'abandon après avoir collecté une protection de visière appartenant Fabio Quartararo, venue se loger dans son filtre à air.

Lire aussi :

Au départ, le pilote australien de l'équipe Pramac Ducati s'est bien élancé, auteur du holeshot avant d'être rapidement dépossédé des commandes par Maverick Viñales. Il a profité de l'action intense des deux premiers tours pour pointer jusqu'à la cinquième position, derrière Viñales, Bagnaia, Pol Espargaró et Quartararo.

Rapidement néanmoins, il a ressenti un comportement bizarre du moteur de sa Ducati, et s'est vu contraint de rentrer au stand après seulement quelques tours de course. L'explication, il l'a donnée dans un post Instagram, et elle est peu banale...

"Fabio, j'ai trouvé quelque chose qui t'appartient !" a commencé Miller en mettant en scène la protection de visière floquée du #20 de Quartararo. "Malheureusement, dans le deuxième tour, ma moto a trouvé le moyen d'aspirer un tear-off qui a recouvert le filtre à air. La course peut parfois être cruelle. Merci à mes gars pour toujours se défoncer !"

Avec cette mésaventure, l 'Australien a perdu l'occasion d'inscrire des points importants au championnat du monde alors que les positions sont toujours plus resserrées au sommet et que la liste des candidats se mêlant à la lutte pour le titre s'allonge de jour en jour.

"Je suis très triste car j'avais bien commencé et nous aurions pu faire une bonne course", a-t-il ajouté lors de son point presse. "Nous avions toutes les conditions pour y arriver. Malheureusement, ce n'était la faute de personne : c'était un jour très malchanceux parce qu'un tear-off est entré dans la boîte à air. Je suis également désolé pour l'équipe qui avait travaillé très dur et bien. Nous reviendrons à Barcelone encore plus forts."

Avec la chute de Pecco Bagnaia, le résultat collectif de Pramac constitue le deuxième score vierge de l'équipe cette saison. Elle occupe la sixième place du championnat, avec 97 points.

partages
commentaires
Pénalisé et agacé, Quartararo manque le podium à Misano

Article précédent

Pénalisé et agacé, Quartararo manque le podium à Misano

Article suivant

La montée en puissance de Joan Mir, auteur d'un troisième podium

La montée en puissance de Joan Mir, auteur d'un troisième podium
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021