MotoGP
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
16 oct.
Événement terminé
23 oct.
Événement terminé
06 nov.
EL1 dans
6 jours
13 nov.
Prochain événement dans
12 jours
20 nov.
Prochain événement dans
19 jours

Un tear-off de Quartararo a provoqué l'abandon de Miller !

partages
commentaires
Un tear-off de Quartararo a provoqué l'abandon de Miller !
Par :

C'est une contrariété peu banale qui a frappé Jack Miller lors du Grand Prix d'Émilie-Romagne !

On avait déjà vu de telles choses se produire en Formule 1, mais rares sont les occasions de voir pareils coups du sort en MotoGP ! Jack Miller a été contraint à l'abandon après avoir collecté une protection de visière appartenant Fabio Quartararo, venue se loger dans son filtre à air.

Lire aussi :

Au départ, le pilote australien de l'équipe Pramac Ducati s'est bien élancé, auteur du holeshot avant d'être rapidement dépossédé des commandes par Maverick Viñales. Il a profité de l'action intense des deux premiers tours pour pointer jusqu'à la cinquième position, derrière Viñales, Bagnaia, Pol Espargaró et Quartararo.

Rapidement néanmoins, il a ressenti un comportement bizarre du moteur de sa Ducati, et s'est vu contraint de rentrer au stand après seulement quelques tours de course. L'explication, il l'a donnée dans un post Instagram, et elle est peu banale...

"Fabio, j'ai trouvé quelque chose qui t'appartient !" a commencé Miller en mettant en scène la protection de visière floquée du #20 de Quartararo. "Malheureusement, dans le deuxième tour, ma moto a trouvé le moyen d'aspirer un tear-off qui a recouvert le filtre à air. La course peut parfois être cruelle. Merci à mes gars pour toujours se défoncer !"

Avec cette mésaventure, l 'Australien a perdu l'occasion d'inscrire des points importants au championnat du monde alors que les positions sont toujours plus resserrées au sommet et que la liste des candidats se mêlant à la lutte pour le titre s'allonge de jour en jour.

"Je suis très triste car j'avais bien commencé et nous aurions pu faire une bonne course", a-t-il ajouté lors de son point presse. "Nous avions toutes les conditions pour y arriver. Malheureusement, ce n'était la faute de personne : c'était un jour très malchanceux parce qu'un tear-off est entré dans la boîte à air. Je suis également désolé pour l'équipe qui avait travaillé très dur et bien. Nous reviendrons à Barcelone encore plus forts."

Avec la chute de Pecco Bagnaia, le résultat collectif de Pramac constitue le deuxième score vierge de l'équipe cette saison. Elle occupe la sixième place du championnat, avec 97 points.

Pénalisé et agacé, Quartararo manque le podium à Misano

Article précédent

Pénalisé et agacé, Quartararo manque le podium à Misano

Article suivant

La montée en puissance de Joan Mir, auteur d'un troisième podium

La montée en puissance de Joan Mir, auteur d'un troisième podium
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Émilie-Romagne
Catégorie Course
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Pilotes Jack Miller
Équipes Pramac Racing
Auteur Guillaume Navarro