Officiel - Miller prolonge avec Pramac pour 2019

partages
commentaires
Officiel - Miller prolonge avec Pramac pour 2019
Par : Willy Zinck
17 juin 2018 à 07:11

L'Australien rempile avec son équipe actuelle, avec laquelle il ne cesse d'impressionner pour sa première année au guidon d'une Ducati.

Jack Miller, Pramac Racing, Claudio Domenicali
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing

C'était un secret de Polichinelle, et il avait lui-même indiqué en début de week-end que ça n'était plus qu'une question de jours : Jack Miller va poursuivre sa collaboration avec l'équipe Pramac pour la saison prochaine.

Son actuel coéquipier Danilo Petrucci en partance pour l'équipe officielle Ducati en 2019, l'Australien va ainsi récupérer la moto d'usine confiée par Borgo Panigale à l'équipe Pramac. Le jeune pilote, qui fêtera ses 24 ans l'an prochain, sera le plus expérimenté au sein de l'équipe italienne, alors qu'il fera équipe avec Francesco Bagnaia, actuel leader du Moto2 et dont le recrutement a été annoncé avant même le début de la saison.

Par cette prolongation, Miller se voit ainsi récompensé de ses excellents résultats du début de saison, au cours duquel il a réussi à signer une pole position très courageuse sur une piste aux conditions mixtes en Argentine, puis frôlé le podium à plusieurs reprises. Faute de top 3, l'Aussie a néanmoins signé pas moins de cinq entrées dans le top 10 sur les six courses disputées – accusant pour seul résultat vierge celui de la dernière manche, au Mugello. Une belle régularité qui lui vaut d'évoluer à la neuvième place du championnat, à 14 longueurs seulement de Petrucci, pourtant armé d'une GP18, contre la GP17 dont dispose le natif de Townsville.

La Ducati, catalyseur de performance chez Miller

Il faut dire que, depuis ses premiers tours de roue chez Pramac, Miller n'a cessé de louer les qualités de sa Desmosedici, se montrant diablement rapide dès les essais hivernaux en Malaisie, fin janvier.

Un déclic semble s'être en effet opéré chez l'Australien depuis qu'il a troqué sa Honda contre une Ducati. Évoluant depuis ses débuts dans la catégorie reine en 2015 sur des machines du constructeur japonais (en 2015 chez LCR, puis en 2016 et 2017 chez Marc VDS), Miller n'avait jusqu'ici jamais réellement réussi en MotoGP à convertir les promesses liées à sa place de dauphin en Moto2 en 2014. Tout au plus sa victoire surprise à Assen en 2016, sous une pluie diluvienne, avait-elle marqué un événement dans sa jeune carrière.

Mais le passage à la Ducati semble avoir révélé le meilleur chez l'Australien. Ses résultats corroborent cette aisance, avec notamment deux quatrièmes places comme meilleurs résultats pour le moment cette saison, en Argentine dans des conditions quelque peu particulières, et surtout plus récemment en France, lors d'une course qu'il considère de son propre aveu comme la plus aboutie jusqu'ici. Un début de saison qui a séduit les responsables de Pramac, au premier rang desquels Francesco Guidotti, son team manager, qui s'est dit impressionné par la vélocité ainsi que par le professionnalisme de l'Australien.

Reste à savoir à présent si cette confiance renouvelée par Pramac – ou plutôt Ducati, puisque son contrat le lie directement au constructeur de Borgo Panigale –, permettra à Miller d'aller chercher un premier podium en 2018. En attendant encore mieux l'an prochain avec l'obtention d'une moto d'usine de dernière génération − une GP19 −, au guidon de laquelle il devrait s'avérer encore plus redoutable.

Prochain article MotoGP
Warm-up - Dovizioso donne le ton avant la course

Article précédent

Warm-up - Dovizioso donne le ton avant la course

Article suivant

Morbidelli s'est fait un peu peur avec sa chute de vendredi

Morbidelli s'est fait un peu peur avec sa chute de vendredi

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Jack Miller
Équipes Pramac Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités