Misano tente d'obtenir deux dates au calendrier 2020

Dans l'attente de l'officialisation d'un calendrier de reprise, espérée sous peu, les organisateurs du Grand Prix de Saint-Marin sont à l'œuvre pour accueillir non pas une, mais deux courses MotoGP.

Misano tente d'obtenir deux dates au calendrier 2020

Sept Grands Prix en Espagne et un seul en Italie. Même si l'essentiel est ailleurs en ces temps troublés, la différence apparaissait trop disproportionnée pour le calendrier d'un championnat vibrant tellement de l'éternel duel opposant les deux pays. Cependant, et bien que l'épreuve du Mugello soit destinée à ne pas figurer sur l'agenda que met en place la Dorna, celle de Misano pourrait doubler sa présence.

C'est l'hypothèse qui prend de plus en plus corps, dans l'idée que la piste située sur la côte adriatique et hôte du Grand Prix de Saint-Marin puisse accueillir deux courses en deux semaines, précisément comme devrait le faire Jerez en juillet pour marquer la reprise, mais aussi plus tard le Red Bull Ring, Aragón et Valence.

La nouvelle a été confirmée par Stefano Bonaccini, gouverneur de la région Émilie-Romagne, qui a indiqué : "Nous sommes au travail afin de doubler la manche MotoGP à Misano, sur le circuit qui porte le nom de l'inoubliable [Marco] Simoncelli. Ce serait une occasion extraordinaire de promouvoir la côte de Rimini, la Romagne et l'une des industries touristiques les plus importantes au monde."

Lire aussi :

Le circuit de Misano a d'ores et déjà fait connaître sa disponibilité. Les deux courses, si elles peuvent être organisées, se tiendraient à la date initialement prévue pour le Grand Prix de Saint-Marin, du 11 au 13 septembre, puis le week-end suivant. Idéal notamment pour éviter un conflit de date avec le Grand Prix d'Italie de Formule 1, confirmé hier en date du 6 septembre à Monza.

À trois mois de l'échéance, les responsables du circuit se prennent même à rêver de conditions qui pourraient graduellement se rapprocher de la normale. Si le huis clos est la norme, essentielle pour pouvoir reprogrammer des épreuves, Andrea Albani, directeur du circuit, ne cache pas en effet son ambition de tenter d'ouvrir au moins une partie des tribunes au public. Le plus important, pour le moment, est bien de fixer les dates qui viendraient enrichir l'agenda du MotoGP pour cette saison si particulière, mais le plan à l'étude dans le calcio et visant à rouvrir les portes des stades de football aux tifosi à partir de juillet (avec une capacité très réduite) donne de toute évidence des idées et des envies aux organisateurs du Grand Prix.

En F1 :

En attendant, Misano reste l'un des pôles d'entraînement des pilotes italiens depuis sa réouverture il y a trois semaines. Une nouvelle séance de roulage a été organisée le week-end dernier, cette fois avec la présence de l'ensemble des membres de la VR46 Riders Academy, et plus uniquement leur patron, Valentino Rossi, venu en éclaireur une semaine plus tôt.

 
partages
commentaires
Il y a un an : les scrupules de Petrucci après sa victoire

Article précédent

Il y a un an : les scrupules de Petrucci après sa victoire

Article suivant

Le calendrier se précise : de 12 à 16 GP en projet

Le calendrier se précise : de 12 à 16 GP en projet
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021