Misano revoit à la hausse sa jauge d'accueil du public

Le circuit de Misano annonce la présence de public pour le Grand Prix de Saint-Marin MotoGP, en septembre, et ce avec une jauge revue à la hausse par rapport à 2020.

Misano revoit à la hausse sa jauge d'accueil du public

Dans tous les championnats majeurs des sports mécaniques, le retour du public se confirme, course après course. En MotoGP, alors que la situation sanitaire vient de pousser à une nouvelle annulation avec la suppression pour la deuxième année de suite du Grand Prix de Thaïlande, le circuit de Misano, lui, a le sourire et confirme au contraire la présence de spectateurs pour son épreuve avec une jauge revue à la hausse.

Prévu du 17 au 19 septembre, le Grand Prix de Saint-Marin est prêt à accueillir jusqu'à 23'000 spectateurs par jour sur le circuit de Misano. Cette annonce intervient au lendemain de l'annonce par le gouvernement italien de nouvelles normes en matière de COVID-19, et notamment de la mise en place d'un passe sanitaire comparable à celui de la France. Les directives à suivre permettent d'augmenter la capacité d'accueil du circuit jusqu'à atteindre 23'000 personnes par jour, lesquelles devront être exclusivement placées en tribunes, sans billets enceinte disponibles, et respecter les mesures de sécurité.

Ce nouveau desserrement apporte un peu de soulagement aux organisateurs, qui avaient été l'an dernier les premiers à expérimenter le retour du public en MotoGP, avec une jauge fixée à 10'000 personnes par jour grâce à une dérogation de la région. Le processus suivi à l'époque sert de base à celui de cette année, avec à nouveau un parking dédié à chaque tribune et la distanciation sanitaire devant être respectée entre les spectateurs. Le passe sanitaire ("green pass" en Italie) s'appliquera, signifiant qu'il faudra soit être vacciné soit présenter un test négatif du COVID-19 pour pouvoir accéder au circuit, ce que des tests antigéniques réalisables sur place faciliteront si besoin.

"C'est une excellente nouvelle pour les entreprises, pour le sport, pour tout le monde, et nous sommes prêts à appliquer les décisions du gouvernement", assure Luca Colaiacovo, président de Santa Monica SpA. "Nous avions déjà envisagé un format de 23'000 places, afin de demander une éventuelle dérogation, et nous sommes donc prêts à réaliser ce qui était prévu dans le dossier que nous avions présenté au ministère et établi avec la région Émilie-Romagne et la Fédération italienne de motocyclisme, et qui nous avait valu des compliments unanimes."

Lire aussi :

partages
commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Article précédent

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Article suivant

Brad Binder veut "de gros progrès", surtout en qualifications

Brad Binder veut "de gros progrès", surtout en qualifications
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021