Morbidelli "très chanceux" de s'être relevé d'une telle chute

Virulent à l'encontre de Johann Zarco à chaud, Franco Morbidelli est surtout soulagé d'être quasiment indemne après leur violent accrochage au Grand Prix d'Autriche.

Franco Morbidelli ne souffre d'aucune blessure importante après le terrible accident dans lequel il a été impliqué ce dimanche, au huitième tour du Grand Prix d'Autriche. Pris dans un choc d'une violence effrayante qu'il lui a été impossible d'éviter avec la Ducati de Johann Zarco, le pilote Petronas a dans un premier temps été secouru par les équipes médicales de bord de piste, avant de se relever et de monter seul dans l'ambulance, offrant une vision rassurante après les images choquantes d'une chute terrible.

Après les examens médicaux auxquels il a été soumis, il apparaît qu'il souffre de la tête, ainsi que de la main et de l'épaule droite, mais le scanner n'a révélé aucune blessure inquiétante. Repassé par son stand avant de quitter le circuit tôt, il a été déclaré apte pour le prochain Grand Prix.

"J'ai un peu mal, mais tout va bien", assure le pilote italien. "Quand on voit les images de la chute, c'est bien de pouvoir s'en relever. Je me considère très chanceux."

Lire aussi :

À chaud, Franco Morbidelli s'est montré très virulent contre Johann Zarco, déclarant à Sky Italia : "Zarco est à moitié un assassin. Faire un freinage comme ça à 300 km/h, c'est avoir vraiment peu d'amour pour soi-même et pour ceux avec qui on court. J'espère vraiment que cet énorme accident le fera réfléchir un peu plus, parce qu'il a été vraiment dangereux pour moi, pour lui, et pour Valentino et Maverick qui étaient en train de passer un virage très lent et ont vu arriver sur eux deux motos lancées à 280 km/h."

"Je n'ai rien pu faire, car au moment où j'ai freiné, Johann a changé de trajectoire, probablement pour se protéger, et quand il est allé vers l'extérieur je n'ai pas pu faire autre chose que le heurter, car j'ai été pris dans l'aspiration", explique-t-il, qualifiant l'accident "d'étrange". Un accident que Johann Zarco a toutefois eu l'opportunité d'expliquer posément à Valentino Rossi afin d'expliquer les faits, même si le pilote Petronas avait quant à lui déjà quitté  le circuit.

"Heureusement, on va bien tous les deux", ajoute Franco Morbidelli, prêt à reprendre la piste le week-end prochain après quelques jours de repos. "Il était important de marquer de gros points sur cette course, car ce n'est pas une très bonne piste pour la Yamaha, alors je suis vraiment désolé pour mon équipe que l'on n'ait pas pu y arriver. J'ai fait de mon mieux, mais ça n'a pas été possible cette fois. On essaiera à nouveau dimanche prochain."

Lire aussi :

Accident de Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT et Johann Zarco, Avintia Racing
partages
commentaires
Un soulagement et des émotions "étranges" pour Dovizioso

Article précédent

Un soulagement et des émotions "étranges" pour Dovizioso

Article suivant

Zarco touché par les accusations : "Je ne suis pas fou"

Zarco touché par les accusations : "Je ne suis pas fou"
Charger les commentaires
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021