Le moteur accidenté de la Yamaha de Viñales a été sauvé

L'équipe Yamaha n'a signalé aucun de ses moteurs à la FIM ; il est donc entendu que le moteur utilisé par Maverick Viñales sur le GP de Styrie a été sauvé en dépit de l'incendie de sa moto après son accident.

Le moteur accidenté de la Yamaha de Viñales a été sauvé

L'équipe de Maverick Viñales était très préoccupée par la durée de vie du moteur équipant la M1 avec laquelle le pilote espagnol avait chuté lors de la course du Grand Prix de Styrie ; une moto qui avait pris feu contre le mur de protection du circuit après avoir terminé sa course droit dedans consécutivement à une avarie de freins.

En arrivant à Misano, où se déroule ce week-end le Grand Prix de Saint-Marin, Yamaha n'a pas signalé de dégâts au personnel technique de la FIM, si bien que l'on peut en déduire que la cinquième unité de propulsion utilisée cette année par l'Espagnol a été sauvée.

Viñales a déjà perdu son moteur #2 et il ne lui reste que quatre des cinq moteurs avec lesquels il doit terminer la saison réduite de 2020. La perte d'une deuxième unité aurait mis les Yamaha dans une situation très difficile compte tenu du fait que celle accidentée en Styrie était la seule à disposer de certaines évolutions destinées à contrer des problèmes de fiabilité.

Cinq autres pilotes que Viñales ont perdu un de leurs moteurs en ce début de saison : on en décompte deux de plus chez Yamaha du côté de Valentino Rossi et Franco Morbidelli, un chez Suzuki (Álex Rins), un chez Ducati (Pecco Bagnaia) et un chez KTM, au sein du team Tech3 (Iker Lecuona).

Lire aussi:

Viñales avait dû renoncer à un moteur dès les EL3 du Grand Prix d'Espagne. Sur les quatre autres disponibles, le premier moteur n'a été utilisé que lors des trois premières séances d'essais libres sur la première épreuve de Jerez et lors des quatre séances d'essais libres de Styrie. La troisième unité a été utilisée lors des EL4, de la Q2, du warm-up et de la course du premier Grand Prix et n'est revenue sur la piste qu'à l'occasion des EL1, EL4 et Q2 de Styrie.

Les deux unités les plus utilisées jusqu'à présent par Viñales ont été la quatrième et surtout la cinquième, celle impliquée dans l'accident. Le quatrième moteur a été utilisé au cours de 12 séances d'essais et la Q2 de Brno. Le cinquième moteur a été monté 21 fois, dont 14 séances d'essais et trois séances de Q2 (Andalousie, Brno et Autriche). Il a surtout été monté lors de toutes les courses à l'exception de la première depuis le début de la saison.

Sur la base de ces données, il apparaît que Viñales dispose de deux moteurs pratiquement neufs (le #1 et le #3). Le quatrième a déjà bien servi et le cinquième totalise déjà une utilisation assez importante. Le problème est que sur ces quatre unités, deux disposent des soupapes d'un fournisseur identifiées comme la cause des problèmes de moteur chez Yamaha. Les deux autres ont des pièces d'un second fournisseur qui, en principe, a résolu le problème, mais avec une réduction des tours/minute disponibles.

Sans que cela soit réellement admis par Yamaha, le cinquième moteur accidenté, utilisé 21 fois, était celui dans lequel l'équipe disposait du plus de confiance, étant le plus utilisé et disposant de pièces du nouveau fournisseur.

Parmi les autres pilotes Yamaha, le seul à avoir déjà utilisé ses cinq moteurs est Morbidelli, tandis que Rossi et Fabio Quartararo ont encore une unité à mettre en piste. Le Français, leader du championnat du monde, demeure le seul qui, à ce jour, dispose de l'ensemble de ses cinq unités intègres.

Lire aussi:

partages
commentaires
Dovizioso quitte Ducati : "L'approche des Italiens est particulière"

Article précédent

Dovizioso quitte Ducati : "L'approche des Italiens est particulière"

Article suivant

Déclaré apte, Pecco Bagnaia roulera ce week-end à Misano

Déclaré apte, Pecco Bagnaia roulera ce week-end à Misano
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021