Une moto "plus facile à piloter" et "plus rapide" pour Lorenzo

En proie aux doutes en arrivant au Qatar, le pilote espagnol a vu ses tourments balayés en l'espace de trois jours et va aborder en pleine confiance la première manche de la saison à Losail.

Pour Jorge Lorenzo, les essais de pré-saison se sont finalement terminés sur une bonne note puisque le Majorquin a bouclé la toute dernière journée de tests à la quatrième place, soit son meilleur résultat sur tout l'hiver, exceptée la première journée de Valence, en novembre dernier.

Le triple Champion du monde revient de loin, après avoir débarqué la tête basse dans le désert qatari, en raison de ses difficultés d'adaptation à sa nouvelle équipe et à la Desmosedici. Celui-ci semblait même un peu désabusé avant le début de cette dernière séance de tests, écartant la possibilité de jouer le titre en 2017.

Mais les résultats obtenus à Losail lui ont redonné le sourire, même s'il a fini derrière son coéquipier lors de cette dernière journée. L'écart avec Andrea Dovizioso est cependant mince, puisqu'à peine plus d'un dixième de seconde sépare les deux hommes.

Mais plus que les données chronométriques, ce sont bien les sensations au guidon de sa GP17 qui ont satisfait l'Espagnol, qui souffrait jusqu'ici d'un manque de stabilité au freinage ainsi qu'à l'accélération avec sa machine. 

Nouveau carénage et nouveaux pneus 

Mais la marque italienne a réservé le meilleur pour la fin pour sa nouvelle recrue, attendant la dernière journée pour apprêter sa monture du nouveau carénage qui doit accorder à la Desmosedici ce surplus d'appui sur l'avant, ainsi que des nouveaux pneus tendres fournis par Michelin. "Nous sommes très contents de cette dernière session car nous avons vraiment bien progressé lorsque nous avons essayé le pneu tendre à l'arrière", confie-t-il. "La moto s'est alors améliorée sous tous ses aspects : elle était bien plus facile à piloter, moins physique, et surtout bien plus rapide."

Sur un circuit favorisant la puissance, le bloc propulseur Ducati a donc pu pleinement s'exprimer. Lorenzo a ainsi affolé les compteurs en battant, avec Álvaro Bautista, le record de vitesse de pointe sur le circuit qatari, établi l'an passé par Andrea Iannone, qui évoluait alors chez les Rouges.

De quoi se montrer optimiste à l'approche de la première manche de l'année, même si Lorenzo émet encore des doutes sur le bon comportement de sa machine sur toute la durée d'une course. "Sur cette piste, nous pouvons être très compétitifs", reprend-il. "C'est une certitude sur un tour lancé, mais il faut que nous nous améliorons encore au niveau du rythme de course. Nous n'avons malheureusement pas pu aller au terme de notre simulation de course, car l'avant vibrait trop avec le pneu tendre. Il faut que nous soyons encore un peu plus constant avec le pneu tendre à l'arrière, et plus rapide en général avec les pneus durs."

Avec Honda en difficulté, les troupes de Bologne semblent donc être les seules capables d'empêcher Maverick Viñales et Yamaha de connaître un début de saison idyllique au Qatar. De quoi octroyer un surplus de motivation à Lorenzo, qui serait bien inspiré de débuter son aventure chez Ducati par un succès. 

T-shirt Ducati Corse 2016 avec logo
T-shirt Ducati Corse 2016 avec logo, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Essais au Qatar en mars
Sous-évènement Dimanche
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Ducati Team
Type d'article Réactions
Tags ducati, essais, lorenzo, motogp, qatar